Nous suivre Industrie Techno

Présentés au salon Supply Chain, les robots mobiles de Fives Syleps apportent de la flexibilité au tri haute cadence

Alexandre Couto

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Présentés au salon Supply Chain, les robots mobiles de Fives Syleps apportent de la flexibilité au tri haute cadence

Ne nécessitant pas de marquage au sol, ces robots peuvent adapter leurs trajets en temps réel.

© Fives

Fives Syleps spécialiste des solutions automatisées d'intralogistique, a présenté sur le salon Supply Chain Expo qui s'est tenu les 3 et 4 décembre à Paris Porte de Versailles, sa dernière gamme de robots mobiles autonomes. Cette solution permet d'apporter plus de flexibilité dans la gestion des colis dans les centre de tri postaux.

A l’occasion du salon Supply Chain Expo qui s’est tenu les 3 et 4 décembre à Paris porte de Versailles, le spécialiste des automatismes d’intralogistiques Fives Syleps a présenté son nouveau robot mobile (AMR) dédié aux centres de tri postaux.

Baptisée GENI-Ant, cette solution entièrement autonome a été mise au point par la division robotique du groupe située à Lonate Pozzolo, en Italie.

Elle se distingue de la plupart des robots mobiles utilisés en entrepôt par une absence de marquage au sol. L'unité mobile peut ainsi adapter ses déplacements en temps réel, en calculant le meilleur itinéraire entre la zone de collecte des colis et la zone de décharge. Des capteurs anti-collisions arrêtent automatiquement les AMR en cas de besoin.

Une recharge des batteries en cours d'opération

Ces robots peuvent être chargés manuellement par un opérateur ou depuis un tapis de convoyage. Le GENI-Ant adapte automatiquement sa vitesse lorsqu’il est proche de sa zone de chargement, pour ne pas s’arrêter.  Il profite de cette étape, durant laquelle il avance à vitesse réduite, pour se recharger par induction grâce à un système électrique placé au sol.

Le robot peut être équipé d’une ou de deux cellules de transport, pouvant embarquer chacune un coli de 15 kg. Il est également capable d’adapter sa vitesse en fonction de la nature du colis, ralentissant par exemple dans le cas d’un paquet fragile.

Une solution pour les petits entrepôts

Cette solution robotisée se positionne comme une alternative plus flexible au tapis convoyeurs « cross-belt », permettant le tri à haute cadence. Selon Fives Syleps, la technologie « cross-belt » est efficace mais nécessite à la fois un investissement lourd et des entrepôts de grandes dimensions pour être déployées.

Les AMR permettraient d’obtenir la même efficacité avec des coûts moindres. Le dispositif est entièrement reconfigurable d’un entrepôt à un autre. Fives Syleps pourrait ouvrir sa solution robotisée à d’autres segments de marché dans le domaine de la logistique.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

La fabrication additive céramique progresse dans le domaine des hautes-technologies. La société 3DCeram, basée près[…]

La robotique mobile prend son indépendance dans les usines

La robotique mobile prend son indépendance dans les usines

Avec trois nouvelles imprimantes 3D, Stratasys part à la conquête de la production moyenne-série

Avec trois nouvelles imprimantes 3D, Stratasys part à la conquête de la production moyenne-série

« L’année 2020 a confirmé la place de l’impression 3D en production », clame Clément Moreau, directeur général de Sculpteo

« L’année 2020 a confirmé la place de l’impression 3D en production », clame Clément Moreau, directeur général de Sculpteo

Plus d'articles