Nous suivre Industrie Techno

Premiers tests réussis pour un réservoir cryogénique composite

Philippe Beaufils
Fabriqué en matériau composite, ce réservoir de stockage d'oxygène liquide pour la propulsion des lanceurs devient plus léger.
Lochkeed Martin et la Nasa viennent de faire subir au nouveau réservoir cryogénique composite (voir photo) qu'ils développent ses premiers tests d'étanchéité à basse température.

C'est un nouveau pas franchi dans l'allègement des lanceurs. La Nasa cherche en effet dans le cadre de son deuxième programme de recherche sur les lanceurs réutilisables à abaisser le coût de lancement d'un facteur dix. 

En utilisant un matériau composite compatible avec l'oxygène liquide le centre de recherche et l'industriel ont abaissé de 18% le poids d'un tel réservoir comparé à une fabrication métallique. Encore à échelle réduite, le modèle mesure 1,2 m de diamètre pour 2,7 m de long, et ne pèse que 225kg. 

Le premier cycle de test a fait endurer au réservoir des conditions de pression et de température analogues à celles qu'il rencontrerait en vol. Il reste à le tester en longévité.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

Plus d'articles