Nous suivre Industrie Techno

Premier tir laser pour Curiosity

Premier tir laser pour Curiosity

Image entourée de la roche

© © NASA, JPL-Caltech, LANL, CNES, IRAP

ChemCam, l’instrument d’analyse de roches embarqué sur le rover Curiosity, a réussi son premier tir d’essai. Tout semble prêt pour la phase d’exploration de Mars.

13 jours après l’ « amarsissage » de Curiosity, l’heure est aux tests d’instruments. La Nasa a annoncé hier la réussite du premier tir laser de l’outil ChemCam, sur une roche baptisée symboliquement « Coronation », Couronnement en français.

« Couronnement est la première roche d’une planète extraterrestre à être examinée avec un tel test laser », lit-on dans le communiqué. Durant 10 secondes, ChemCam a envoyé sur le petit fragment de roche trente pulsations d’une puissance de plus d'un million de watts chaque. Le but premier de la manœuvre est de vérifier le bon fonctionnement de l’instrument. Mais les résultats obtenus seront tout de même examinés, pour étudier la composition de Couronnement. 

Pour Sylvestre Maurice, chercheur à l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planetologie de Toulouse et coresponsable de la mission ChemCam, ce premier tir est un succès : « c’est une surprise que les données soient encore meilleures que ce que nous avions obtenu lors des tests sur Terre, en termes de ratio signal sur bruit ». Un résultat de bon augure pour les milliers de roches que devra analyser le rover au cours des deux prochaines années.

Une fois ses instruments apprêtés, Curiosity pourra s’avancer vers sa première destination, vraisemblablement Glenelg, un point situé dans le cratère Gale.

Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'impression 3D affiche ses ambitions dans l'aérospatial lors de l'Aerospace Additive Manufacturing Summit à Toulouse

L'impression 3D affiche ses ambitions dans l'aérospatial lors de l'Aerospace Additive Manufacturing Summit à Toulouse

L'impression 3D veut confirmer sa percée dans l'aérospatial. La seconde édition de l'Aerospace Additive Manufacturing[…]

06/12/2019 | SpatialSafran
Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Avec un budget record, l'Europe du spatial donne la priorité au climat

Avec un budget record, l'Europe du spatial donne la priorité au climat

Space19+ : le spatial européen joue son avenir à Séville

Space19+ : le spatial européen joue son avenir à Séville

Plus d'articles