Nous suivre Industrie Techno

Premier logiciel de simulation pour composites structuraux

Michel Le Toullec
Le logiciel LCMFLOT 2001 d'Esi Group optimise le moulage par injection sur renforts fibreux.
La société Esi Group vient de lancer son logiciel LCMFLOT 2001, destiné à la simulation des procédés de fabrication de composites par injection sur renforts. Les procédés concernés (Liquid composites molding, ou LCM) consistent à injecter de la résine dans un moule préalablement tapissé d'une matrice de renforts de fibres, éliminant ainsi la fabrication et le drapage de tissus pré-imprégnés.

Concrètement, LCMFLOT 2001 permet de simuler le moulage par transfert de résine, l'injection sous membrane flexible et l'infusion de résine à travers l'épaisseur de la pièce. Des techniques pratiquées aussi bien dans l'industrie aéronautique que pour la production de biens de consommation. Capable de simuler le remplissage de pièces très complexes, minces ou massives, ce logiciel permet de diminuer le poids et d'optimiser la qualité des produits. 

LCMFLOT 2001 optimise divers paramètres de moulage, notamment la pression d'injection, la vitesse et la température de l'écoulement. Il permet ainsi de calculer les forces de fermeture et d'optimiser la conception et le poids du moule. Le logiciel visualise le front d'écoulement dans la cavité et permet d'éliminer les problèmes de remplissage, comme les zones sèches. Le logiciel optimise la position des seuils d'injection et d'évents ainsi que la pression de distribution pendant le remplissage du moule. 

Il prédit également l'évolution de la cuisson à l'intérieur de la cavité du moule. LCMFLOT 2001 offre en outre la possibilité d'insérer des capteurs pour contrôler, pendant la simulation, les tendances des divers paramètres impliqués dans le processus de remplissage, comme la température, la pression et le degré de polymérisation.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Dans son centre de Dormagen (Allemagne), Hydro trie des déchets en aluminium consommé pour les réutiliser. Grâce à[…]

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Hexcel et Arkema ouvrent un laboratoire commun pour les composites thermoplastiques

Hexcel et Arkema ouvrent un laboratoire commun pour les composites thermoplastiques

Des nanoparticules rendent possible la soudure d’un alliage d’aluminium

Des nanoparticules rendent possible la soudure d’un alliage d’aluminium

Plus d'articles