Nous suivre Industrie Techno

Pour une évolution douce 2D/3D

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Solid Edge V17 de UGS

UGS présente la version 17 de son logiciel de CAO 3D Solid Edge. Celle-ci met l'accent sur cinq aspects fondamentaux : la complémentarité entre la 2D et la 3D, la migration 2D/3D, la modification directe (DirectEditing), l'interopérabilité et la manipulation des ensembles complexes et très volumineux.

Évolution vers la 3D
Face à la complexité croissante des produits à concevoir et à la nécessité de les mettre sur le marché le plus rapidement possible, les industriels sont tentés de faire le pas vers la 3D. Or les solutions proposées sur le marché manquent de souplesse.
Avec Solid Edge 17, UGS s'attache à proposer une procédure d'évolution en douceur et sans rupture qui permet à l'ingénieur de continuer à dessiner en 2D tout en apprenant pas à pas à concevoir en 3D au sein d'un environnement hybride 2D/3D.

Modélisation hybride 2D/3D
Dans la précédente version de Solid Edge, la modélisation hybride 2D/3D introduisait déjà la notion de 'zéro D' qui permettait la définition de la structure d'un produit avant que la géométrie soit définie.
Dans la version 17 cette fonctionnalité est encore améliorée par l'ajout de nouvelles procédures qui donnent à l'ingénieur le moyen de convertir des éléments 3D existants dans des profils 2D afin de rendre plus pratique l'agencement d'équipements ou la définition d'avant-projets en 2D.
Ainsi, l'incorporation de pièces existantes s'effectue au travers d'un processus de modélisation hybride 2D/3D de façon à tirer parti du meilleur des deux mondes sans pour autant empêcher la migration vers le 3D.

DirectEditing
La version 17 de Solid Edge se distingue également par sa faculté de modifier un modèle en s'affranchissant de l'historique de conception. La fonction DirectEditing est actuellement la seule solution qui permet la modification en mode natif de modèles paramétriques complexes sans qu'il soit nécessaire de revoir l'historique de construction.
De plus, DirectEditing est capable d'importer des données 3D provenant de différentes sources, sans pour autant inclure les éléments paramétriques.
Avec DirectEditing, Solid Edge renforce son interopérabilité aussi bien avec le logiciel UGS NX qu'avec des systèmes concurrents tels que Pro/Engineer, Autodesk Inventor ou SolidWorks.



Interopérabilité
Solid Edge version 17 accroît son champ d'interopérabilité à travers de nouveaux outils de conversion de fichiers issus de logiciels de CAO du marché. Outre Pro/ Engineer, Mechanical Desktop, Autocad, ainsi que des formats de fichiers neutres tels que IGES, STEP et DXF, Solid Edge Version 17 complète sa panoplie par l'introduction d'un nouveau convertisseur Catia V4, un nouvel outil de migration de fichiers Inventor par lots et une solution tierce ME10 émanant du partenaire Procim.

Assemblages massifs
Les fichiers de données de conception deviennent de plus en plus lourds et complexes. L'aptitude à pouvoir supporter des assemblages massifs, atteignant quelquefois les 100.000 pièces, devient une nécessité à laquelle Solid Edge apporte une solution efficace et rapide. Elle permet à des ingénieurs de travailler sur de grands volumes de données pour aider les clients à créer des maquettes numériques complètes même lorsque l'assemblage de pièces est volumineux.


La version 17 de Solid Edge apporte une nouvelle fonctionnalité de simplification d'assemblage automatique pour manipuler de gros fichiers. Cette nouveauté s'appuie sur un algorithme breveté pour déterminer automatiquement quelles faces externes doivent être affichées pour donner une représentation précise et suffisante de l'assemblage. Cette fonction peut également être utilisée pour occulter certaines parties jugées confidentielles afin de ne laisser apparaître que les zones utiles.
Ainsi la rapidité d'affichage d'assemblages massifs s'est accrue considérablement. Les premiers essais montrent que le temps d'affichage, pour des plans d'ensembles, est divisé par 60 lorsque de nombreux détails sont ignorés sans pour autant perdre en précision.

En plus de ces nouvelles fonctionnalités, Solid Edge continue à s'étoffer dans plusieurs autres domaines et notamment dans les processus collaboratifs à travers le logiciel UGS XpresReview, une nouvelle façon d'exploiter la messagerie dans le cadre de revues de projets ou de collaboration autour des données de conception.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus
 http://www.solidedge.fr

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Saint-James accroît sa production de masques à usage non-sanitaire grâce au tricotage 3D

Saint-James accroît sa production de masques à usage non-sanitaire grâce au tricotage 3D

Les Tricots Saint-James, installés près du Mont-Saint-Michel, dans la Manche, se sont rapidement lancés dans la fabrication de[…]

09/04/2020 | 3DTextiles Techniques
5G et IA haussent le nombre de brevets déposés en Europe en 2019 à un niveau record, selon l'OEB

5G et IA haussent le nombre de brevets déposés en Europe en 2019 à un niveau record, selon l'OEB

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Plus d'articles