Nous suivre Industrie Techno

Pour une électronique plus sobre

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Pour une électronique plus sobre

Le projet END de 12,6 millions d'Euros s'appuie sur la plate-forme technologique euopéenne Eniac.

© DR

Le projet de recherche européen END vise à favoriser le développement de produits électroniques plus respectueux de l’environnement.

Développer des modèles, solutions, méthodes et outils pour une conception éco-énergétique de produits électroniques. Telle est la finalité du projet de recherche européen END qui vient d’être annoncé par son coordinateur, STMicroelectronics. Rassemblant 18 partenaires, il s’inscrit dans le cadre de la plate-forme technologique européenne ENIAC (European Nanoelectronics Initiative Advisory Council). D’une durée de trois ans, il a pour mission d’améliorer la compétitivité des sociétés d’équipements électroniques et de semi-conducteurs en Europe, en développant des produits et des technologies à la pointe de l’efficacité énergétique.

L’efficacité énergétique constitue un paramètre capital pour la société de l’information d’aujourd’hui. Réduire la consommation énergétique des appareils, des circuits et des systèmes électroniques, tout en améliorant les moyens de génération, de conversion, de stockage et de gestion de l’énergie représente le plus important défi que les ingénieurs et chercheurs de l’industrie électronique seront amenés à relever au cours de la décennie à venir.

Agir dès la conception

Le projet END aborde les objectifs d’efficacité énergétique par le biais d’une approche holistique innovante qui unifie, dans le cadre d’une plate-forme de conception commune, le développement de techniques de modélisation, de simulation, de conception et de CAO électronique pour un large éventail d’appareils et de systèmes (blocs numériques, blocs analogiques/radiofréquences, composants discrets). Il portera également sur la conception et l’expérimentation de nouveaux systèmes d’alimentation en mettant tout particulièrement l’accent sur les aspects liés à la gestion de l’énergie. Cette mission permet une approche synergétique de la conception éco-énergétique en offrant un ensemble complet de solutions qui couvrent les nombreuses facettes du problème complexe que représente la prise en compte des effets énergétiques lors de la conception de circuits et de systèmes hétérogènes tels que ceux qui seront incorporés dans les produits électroniques de demain.

Les objectifs de ce projet de 12,6 millions d’euros incluent notamment le développement de modèles pour les circuits CMOS sur substrat non-massif, une méthodologie de conception basse consommation unifiée pour les systèmes hétérogènes et les systèmes sur puce (SoC), des blocs de base écoénergétiques pour systèmes hétérogènes, des blocs de propriété intellectuelle éco-énergétiques pour systèmes sur puce, la gestion de la consommation des systèmes fonctionnant sous différentes alimentations hétérogènes et des démonstrateurs de systèmes de capteurs en liaison sans fil et d’énergie solaire.

Ce projet sera financé par l’initiative ENIAC et les pouvoirs publics de Belgique, Grèce, Italie et Slovénie.

Les partenaires sont les suivants :

STMicroelectronics, Italie (Coordinateur du Projet)
Centro Ricerche FIAT, Italie
ETH Lab, Eurotech Group, Italie
Numonyx Italy, Italie
Consorzio Nazionale Interuniversitario per la Nanoelettronica, Italie
Politecnico di Torino, Italie
Alma Mater Studiorum - Università di Bologna, Italie
Università degli Studi di Catania, Italie
Università degli Studi di Salerno, Italie
NXP Semiconductors, Allemagne
Intracom Telecom Solutions, Grèce
inAccess Networks, Grèce
Université de Patras, Grèce
ON Semiconductor, Belgique et Slovaquie
Université Slovaque de Technologie de Bratislava, Slovaquie
LEITAT Technological Center, Espagne
Centre Suisse d'Electronique et de Microtechnique, Suisse.
 
Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.eniac.eu

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles