Nous suivre Industrie Techno

Pour un rendement accru

M. S

Sujets relatifs :

,
Pour un rendement accru

Les centres de tournage vertical VSC 400 DD mettent en oeuvre des opérations multiples. Leur rendement atteint 93 %.

© D.R.

Dotées de machines standards, les lignes d'usinage de Nodier Emag associent automatisation et polyvalence.

Comment améliorer la productivité de lignes de fabrication des boîtiers de différentiels ? Forts de leur savoir-faire dans le domaine de l'usinage polyvalent, les ingénieurs de Nodier Emag ont trouvé une solution innovante pour répondre à cet objectif des constructeurs automobiles et de leurs sous-traitants. « Au moins six opérations de reprise étaient jusqu'ici nécessaires pour la réalisation de ces pièces stratégiques », explique François Moallic, directeur technologie pour ces applications. « La géométrie des passages d'arbres de transmission et des axes satellites, et surtout, l'usinage de la sphère intérieure en coupe interrompue engendraient de nombreux aléas et des difficultés de production, qui exigeaient une machine spéciale. »

Faire évoluer le centre de tournage

La solution imaginée ? Une évolution du centre de tournage vertical standard VSC 400. Elle permet de s'affranchir de la machine spéciale tout en offrant une disponibilité de 97 % maximum et d'éliminer une opération de semi-finition. « Le chargement avec détrompeur, le contrôle intégré à plusieurs stades, la reconnaissance automatique des outils constituent quelques unes des innovations imaginées par notre bureau d'études », indique François Moallic. Des machines capables de produire jusqu'à 1 500 pièces par jour tout en maîtrisant l'investissement ont ainsi vu le jour.

Pour commencer, deux lignes identiques ont été installées en 2003 chez Renault à Cléon (Seine-Maritime). Cette première expérience a convaincu le client qui a commandé une dizaine d'installations de ce type ces cinq dernières années. Chacune avec ses exigences propres : de l'intégration d'une machine de la concurrence, mise à disposition par le client pour être reconvertie par les équipes techniques de Nodier Emag à La Guerche-sur- l'Aubois (Cher) à la redéfinition de la conduite de ligne, comme celle actuellement mise en route en Roumanie.

Ce succès, confirmé par la fourniture des trois lignes d'usinage du boîtier de différentiel de la nouvelle boîte pilotée MCP sur le site PSA de Valenciennes (Nord), puis par une commande pour celui de la boîte de vitesses MLGU à Metz (Moselle) a fait de Nodier Emag le centre d'excellence de l'usinage des boîtiers de différentiel du groupe allemand Emag.

« Aujourd'hui, nous proposons notre savoir-faire aux clients du groupe du monde entier, avec des projets prometteurs en particulier en Allemagne, aux États-Unis, en Chine, en Inde, au Japon et en Russie », conclut Jean-Paul Nodier, le PDG de Nodier Emag.

Une véritable mini-usine

- Avec le centre de tournage vertical VSC 400 DD qui assure à lui seul des opérations de tournage, fraisage, perçage, rectification... l'utilisateur dispose de plusieurs machines en une seule. - Un contrôle de la qualité est intégré aux différents stades de fabrication. Lorsqu'une dérive se produit, elle est automatiquement corrigée par la CN. - Le tournage vertical et la conception de la ligne réduisent l'emprise au sol, tout en intégrant la fabrication dans une stratégie de flux tendu.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0898

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies