Nous suivre Industrie Techno

Pour son système anticollision, Nissan s'inspire des poissons

DÉVELOPPEMENT

Le constructeur automobile japonais illustre son concept dans une démonstration impliquant cinq robots. Les engins autonomes évoluent sur la même piste sans jamais se toucher. Le procédé peut s'appliquer à sept robots, précise Toshiyuki Andou, directeur du projet au centre de technologie avancé de Nissan, près de Tokyo.

Les poissons sont connus pour leur capacité à nager en banc de plusieurs milliers d'individus et ce, sans affecter leur rythme de locomotion ni provoquer des collisions. Le système d'évitement mis en oeuvre repose sur une communication rapide entre les individus et une perception à 320 degrés de l'environnement aux alentours de chacun.

Les chercheurs de Nissan ont réussi à reproduire ce 6e sens sur des robots. Chacun est équipé d'un système de détection au laser couvrant un champ de 320 degrés et d'un mode de communication sans fil ultrarapide au standard UWB (Ultra Wide Band). Les engins peuvent ainsi s'informer de leurs positions relatives et coordonner leurs mouvements afin d'éviter les collisions.

Ce système pourrait être déployé sur les véhicules électriques de Nissan dans cinq ans.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0916

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Massifier la production ou territorialiser l'écosystème : deux irréconciliables stratégies pour déployer la filière hydrogène vert

Massifier la production ou territorialiser l'écosystème : deux irréconciliables stratégies pour déployer la filière hydrogène vert

Construire des écosystèmes territoriaux vs produire de l'hydrogène vers en masse de façon centralisée. La[…]

Comment Transavia va réduire sa consommation de carburant en optimisant l’altitude de ses avions

Comment Transavia va réduire sa consommation de carburant en optimisant l’altitude de ses avions

Énergies bas carbone : une hausse de dépôts de brevets jugée insuffisante par l'AIE pour atteindre les objectifs climatiques

Énergies bas carbone : une hausse de dépôts de brevets jugée insuffisante par l'AIE pour atteindre les objectifs climatiques

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

Plus d'articles