Nous suivre Industrie Techno

Prix des ingénieurs de l'Année

Pour le développement durable : Florence Hallouin

Jean-François Preveraud
Elle revisite les couches lavables.

Ne lui parlez pas de saut dans le passé. Florence Hallouin est plutôt tournée vers l’avenir. « Les couches lavables ne sont pas un retour en arrière mais juste du bon sens », réagit-elle. Si la parisienne de 38 ans ne cache pas son attachement au développement durable - son mari travaille lui même dans le secteur des énergies renouvelables - elle dépoussière en revanche le genre écolo engagé. « On peut être écolo sans se promener en ponchos mais en utilisant des produits design et pratiques ».

Les chemins tracés ne sont pas pour elle. Elle les a souvent évités. Après un cursus scientifique (Bac C + Maths Sup), la jeune Florence rentre à l’Ecole nationale supérieur de création industrielle de Paris (ENSCI). A l’heure où ses camarades de promotion partent effectuer des stages dans des agences de design, elle part vendre des tapis en Turquie. L’expérience dure un an et lui confirme qu’elle a la fibre entrepreneuriale. De retour à Paris, elle enchaine les boulots durant dix ans : à l’Agence pour la promotion de la création industrielle (APCI), puis dans une agence de design (Elium Studio). Elle devient conseillère en décoration free lance pour les acheteurs des Galeries Lafayette et du BHV, s’associe ensuite avec une américaine concevant des sacs de luxe. Elle atterrit en 2003 chez Walt Disney où elle gère les relations avec les industriels pour les produits de décoration (couettes, biberons, lampes).

Créer son entreprise

« Je cherchais une idée pour créer mon entreprise. A la naissance de mon deuxième enfant, j’ai essayé les couches lavables. Je trouvais l’idée bonne, mais les produits sur le marché étaient volumineux, longs à sécher et finalement peu compatibles avec la vie de cadre sup voyageant beaucoup que je menais ». En 2007, elle négocie son départ de l’entreprise pour se lancer. Sa démarche lui vaut l’incompréhension. « Mes amis étaient sceptiques et mes collègues ne comprenaient pas pourquoi je quittais un travail bien payé ».

Florence Hallouin revient alors à son métier de désigner industriel : elle réalise plus de 80 prototypes qu’elle va tester sur ces propres enfants durant deux ans. « On pourrait faire un musée avec », s’amuse-t-elle. Elle finit par trouver la solution qu’elle brevète : une couche pour bébé à mi-chemin entre les couches jetables et lavables. La couche Hamac est constituée d’une culotte contenant un élément imperméable sur lequel vient se loger un matelas lavable ou jetable. C’est en décembre 2009 que la société Génération Plume voit le jour. Depuis trois collaborateurs et un stagiaire ont rejoint l’incubateur Agoranov situé à deux pas de la place de la Bastille à Paris.

Les couches, fabriquées en France, sont commercialisés depuis juin 2009.

Dans les rares temps libres que lui laissent la recherche d’investisseurs et la préparation du déploiement commercial de la société, cette grande voyageuse se jette sur les expositions, les pièces de théâtres ou les spectacles de danse contemporaine de la Capitale. Et s’occupe de ceux qui l’ont inspiré : ces deux enfants de 6 et 4 ans.

Camille Chandès


Les deux autres nominés :

  • Jacques Humbert de Techmé pour le développement d’un procédé de synthèse d’hydrocarbures sans empreinte carbone
  • Denis Pacheteau d’Akka Technologies pour la conception d’un véhicule électrique urbain

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pénurie de respirateurs : les makers du monde entier progressent à grands pas

Pénurie de respirateurs : les makers du monde entier progressent à grands pas

Au début partis en ordre dispersé, les makers du monde entier se structurent pour élaborer des modèles de respirateurs[…]

30/03/2020 | IngénierieIndustrie
L'IRT SystemX veut hybrider IA, connaissances métier et modèles physiques

L'IRT SystemX veut hybrider IA, connaissances métier et modèles physiques

Trophées des ingénieurs du futur : lauréat et nommés dans la catégorie Tech for Good

Prix des ingénieurs de l'Année

Trophées des ingénieurs du futur : lauréat et nommés dans la catégorie Tech for Good

Trophées des ingénieurs du futur : lauréat et nommés dans la catégorie Digital

Prix des ingénieurs de l'Année

Trophées des ingénieurs du futur : lauréat et nommés dans la catégorie Digital

Plus d'articles