Nous suivre Industrie Techno

« Pour innover il faut cultiver la liberté », Paul-François Fournier (BPI France)

Aurélie Barbaux

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Pour innover il faut cultiver la liberté », Paul-François Fournier (BPI France)

© Guittet Pascal Guittet Pascal

Chaque semaine, Industrie & Technologies donne la parole à des personnalités qui ont l'innovation dans la peau. En 12 questions, ces personnes du monde de l'industrie tirent le portrait de cette discipline. Découvrez aujourd'hui le point de vue de Paul-François Fournier, directeur exécutif à la direction Innovation de BPI France.

Quand on vous dit innovation, spontanément vous répondez ?

Passion.

Votre dernière rencontre avec l’innovation c’était quand et où ?

Moi c’est tous les jours, plusieurs fois par jour, dans mon bureau. C’est la beauté de mon métier.

Quelle innovation avez-vous dans votre poche ?

Mon smartphone.

Votre innovation préférée ?

Internet

Et celle que vous détestez ?

Internet. Parce que c’est le meilleur et le pire, comme potentiellement beaucoup d’innovations. Il y a des choses inquiétantes sur internet  sur ce que cela véhicule parfois de la nature humaine.

Si vous deviez remettre le prix Nobel de l’innovation, quelle personnalité récompenseriez-vous ?

J’aime bien la liberté et donc j’ai pensé à Clément Ader, l’inventeur de l’aviation.

Et s’il était attribué à une entreprise, laquelle choisiriez-vous ?

La biotech française Cellectis

La qualité qu’il faut cultiver pour innover ?

La liberté.

Quel défaut faut-il éviter ?

L’orgueil.

Citez un livre qui vous a inspiré en matière d’innovation ?

Ce serait Jeu et réalité de Winnicott.  Winnicott est un pédiatre et psychanalyste américain inventeur du doudou, l’objet transitionnel. Il a beaucoup travaillé sur la créativité et sur ce qu’il appelle l’espace inconscient entre l’inconscient et le réel. L’endroit où s’incarne la créativité. Pour moi les innovateurs sont des gens qui ont beaucoup développé cet espace transitionnel, car ils sont capables de sortir de la réalité et faire appel à d’autres moteurs que le constat du réel.

En matière d’innovation, vous êtes plutôt…

… Start-up ou grand groupe ?

Les deux.

...Technologie ou service ?

Plutôt service.

...Continue ou disruptive ?

Pour moi c’est la même chose ? Mais si je dois choisir je dirais disruptive.

Enfin, de quelle innovation rêvez-vous (pas seulement la nuit) ?

Un outil qui permette de faire obstacle aux barrières de la langue.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] Plongée dans la gravimétrie quantique du laboratoire Syrte

Dossiers

[Reportage] Plongée dans la gravimétrie quantique du laboratoire Syrte

À l’Observatoire de Paris, l’unité mixte de recherche Syrte planche sur des équipements innovants destinés[…]

21/09/2021 | RechercheStart-up
Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites techno de la fabrication d'échantillons et prototypes

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites techno de la fabrication d'échantillons et prototypes

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites qui accélèrent le travail des chercheurs

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : 4 pépites qui accélèrent le travail des chercheurs

Labos de recherche, tremplin pour start-up : Au III-V Lab, les machines d'épitaxie sont reines

Dossiers

Labos de recherche, tremplin pour start-up : Au III-V Lab, les machines d'épitaxie sont reines

Plus d'articles