Nous suivre Industrie Techno

Pour bien démarrer la semaine, capteurs autonomes, détection de malware et impression 3D dans les turbines

La rédaction

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pour bien démarrer la semaine, capteurs autonomes, détection de malware et impression 3D dans les turbines

Pour bien démarrer la semaine, nous vous proposons le portrait du PDG d'Ineo-Sense qui a déjà déployé plus de 150 000 de ses capteurs autonomes pour l'industrie. Aussi à la Une, les performances de la pépite Glimps, qui détecte les malware en analysant leur code d'une façon unique. Vous pourrez aussi lire comment la cellulose est une piste de choix pour des batteries lithium-ion tout solide et comment l'impression 3D fait des merveilles dans les turbines.

[Portrait] Olivier Guilbaud, l'entrepreneur qui multiplie les capteurs autonomes dans l'industrie

Fort de ses vingt ans d’expérience, le PDG et fondateur d’Ineo-Sense répond aux problèmes des industriels en concevant des capteurs économes en énergie, performants et faciles à installer. Plus de 150 000 détecteurs signés Ineo-Sense sont à ce jour déployés dans le monde. Son plus grand défi relevé : numériser 14 000 caisses naviguant parmi les 30 ateliers du fabricant aéronautique Lauak.

« Nous sommes capables en une minute de comparer un fichier avec un million d’autres », avance Frédéric Grelot, co-fondateur de Glimps

La jeune pousse Glimps, fondée en 2019 par quatre anciens de la DGA et associée à quatre autres pépites françaises de la cybersécurité dans l’Open XDR plateform depuis mi-octobre, propose une solution innovante à la détection de malware. Retour sur cette technologie disruptive avec Frédéric Grelot, co-fondateur de la start-up.

Des électrolytes cuivre-cellulose pour des batteries au lithium solide

La prochaine génération de batterie au lithium contiendra-t-elle du bois ? C’est en tout cas ce que proposent des chercheurs de l'université Brown et du Maryland dans une étude publiée le 20 octobre dans Nature. En utilisant des nanofibrilles de cellulose avec des ions cuivre comme base d’électrolytes, les auteurs ont réussi à obtenir un matériaux dont la conductivité vis-à-vis des ions lithium est entre 10 et 1000 fois supérieure à celle des autres électrolytes à polymère solides

[Tribune] Comment l'impression 3D débride l'innovation dans les turbomachines

La fabrication additive offre une liberté de design qui intéresse de plus les acteurs de l’énergie. Scott Green, responsable Solutions principales chez 3D Systems détaille dans cette tribune quatre avancées permises par l’impression 3D dans le domaine des turbomachines.


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Réseau 5G d’ArcelorMittal, labo d’IBM et véhicule autonome, le best of techno de la semaine

Réseau 5G d’ArcelorMittal, labo d’IBM et véhicule autonome, le best of techno de la semaine

Quels sont les articles qui ont retenu votre attention cette semaine ? Vous avez été nombreux à vous intéresser[…]

26/11/2021 |
Pour bien commencer la semaine, le CEA/DAM dévoile ses avancées dans le calcul haute performance

Pour bien commencer la semaine, le CEA/DAM dévoile ses avancées dans le calcul haute performance

Electrolyse de Genvia, puce quantique d'IBM et micro-aimants, le best-of techno de la semaine

Electrolyse de Genvia, puce quantique d'IBM et micro-aimants, le best-of techno de la semaine

Pour bien démarrer la semaine, recyclage du plastique, infrastructure hydrogène et cyberprotection

Pour bien démarrer la semaine, recyclage du plastique, infrastructure hydrogène et cyberprotection

Plus d'articles