Nous suivre Industrie Techno

Pour bien commencer la semaine, les communications laser d’Airbus arrivent dans les avions

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pour bien commencer la semaine, les communications laser d’Airbus arrivent dans les avions

Le satellite géostationnaire EDRS-C, mis en orbite en 2019.

© Airbus

UltraAir, le nouveau projet d’Airbus, divulgué le 8 avril, vise à développer un terminal laser pour les avions et les drones, en passant par des satellites géostationnaires. En partenariat avec l’Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique appliquée, l’objectif annoncé est, dans un premier temps, militaire. Au menu également, l’hydrogène s’invite sur les rails français. 

La division espace et défense d’Airbus a annoncé le 8 avril le lancement du projet UltraAir

Les terminaux laser développés dans le cadre du projet UltraAir permettront à des avions ou des drones de communiquer en optique avec les satellites géostationnaires du European Data Relay System (EDRS). Les communications seraient alors sécurisées, et très haut débit. Les premiers tests sont prévus en laboratoires d’ici la fin de l’année. Suivront des essais au sol début 2022 et en vol fin 2022.

Damien Sorigue : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier. »

Découverte en 2017, l’enzyme FAP peut, sous l’effet de la lumière, transformer un acide gras en hydrocarbure. Le fonctionnement de cette réaction, mis au jour à l’intérieur de microalgues, est le sujet d’étude de Damien Sorigue, chercheur au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Il explique la portée de ses travaux, publiés dans la revue Science le 9 avril 2021

La SNCF a commandé 12 trains bi-mode électrique-hydrogène à Alstom pour ses lignes régionales

La France passe à l’hydrogène pour douze de ses trains. Contrairement à l’Allemagne, qui a fait le choix du tout hydrogène, elle a choisi une solution mixte, avec le modèle Coradia Polyvalent électrique-hydrogène. Les premiers essais sur voie devraient avoir lieu fin 2023. La mise en service commerciale est quant à elle prévue pour 2025.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Production massive d’hydrogène, photovoltaïque organique, impression 3D… le best of techno de l’été

Production massive d’hydrogène, photovoltaïque organique, impression 3D… le best of techno de l’été

Grandes interviews, reportages, portraits, cahiers techniques… pour les vacances estivales, Industrie & Technologies vous propose de[…]

28/07/2021 |
Stratégie électrique de Renault, photo-électrolyse de l’eau, matériaux nanostructurés… le best of techno de la semaine

Stratégie électrique de Renault, photo-électrolyse de l’eau, matériaux nanostructurés… le best of techno de la semaine

Pour bien commencer la semaine, le classement 2021 des écoles d'ingénieurs exclusif d'I&T

Pour bien commencer la semaine, le classement 2021 des écoles d'ingénieurs exclusif d'I&T

Code de dynamique moléculaire, nanoparticules fonctionnelles… le best of techno de la semaine

Code de dynamique moléculaire, nanoparticules fonctionnelles… le best of techno de la semaine

Plus d'articles