Nous suivre Industrie Techno

Pour bien commencer la semaine, le plastique recyclé poussé par les tensions sur les polymères

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pour bien commencer la semaine, le plastique recyclé poussé par les tensions sur les polymères

© Guittet Pascal

Et si la meilleure alliée du recyclage des plastiques était la difficulté d'approvisionnement auprès des chimistes ? Les tensions récurrentes sur le marché des polymères rendent plus attractive la matière recyclée. Egalement au menu ce lundi : la deeptech française en finale de l’EIT Digital Challenge, un bras robotique souple contrôlé par un champ magnétique et des batteries tout solide imprimées en 3D.

Les tensions sur l'approvisionnement en plastiques valorisent la matière recyclée

Secouée par des tensions importantes sur l’approvisionnement des matières plastiques, la filière plasturgie s’interroge sur la fiabilité des sites pétrochimiques du Vieux Continent. Une crise « systémique » comme nous l’explique Thierry Charles, directeur des affaires publiques du syndicat des plasturgistes Polyvia, qui pourrait favoriser l’utilisation de davantage de matière plastique recyclée.

Deeptech : trois start-up françaises finalistes de l’EIT Digital Challenge

L’EIT Digital Challenge a annoncé le 31 août les finalistes de ce concours européen réservé aux deeptech du numérique. Sur les 20 jeunes pousses retenues, 3 développent des technologies de rupture issues de la recherche française.

Un bras robotique souple contrôlé par un champ magnétique

Une équipe de chercheurs des Université de l’Ohio et de l’institut de technologies de Géorgie, aux Etats-Unis, ont développé un bras robotisé souple, aux degrés de liberté multiples. Sa structure inspirée de l’origami est actionnée au moyen d’un champ magnétique externe. Ces travaux ont été publiés fin août dans le journal de l’Académie des Sciences des Etats-Unis.

La startup Sakuú se lance dans l'impression 3D de batteries tout-solide

La startup californienne Sakuú a annoncé, à la mi-août, lancer une ligne pilote pour produire des batteries tout-solide via l'impression 3D. Atteignant de bonnes performances, ces batteries seraient avant tout destinées aux équipes R & D d'industries des batteries, qui travaillent sur cette technologie du futur à électrolyte solide.


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Projets du CEA, stratégies hydrogène et carburants alternatifs, le best of techno

Projets du CEA, stratégies hydrogène et carburants alternatifs, le best of techno

Cette semaine, vous avez apprécié notre article présentant les trois projets « moonshot » du CEA,[…]

14/01/2022 |
[2021 en techno] Comment la deeptech a été dopée par les organismes de transfert de technos, incubateurs et autres programmes d'accélération

[2021 en techno] Comment la deeptech a été dopée par les organismes de transfert de technos, incubateurs et autres programmes d'accélération

[2021 en techno] La recherche innove pour fabriquer des carburants alternatifs

[2021 en techno] La recherche innove pour fabriquer des carburants alternatifs

[2021 en techno] Pas d’aimants, pas de transition énergétique

[2021 en techno] Pas d’aimants, pas de transition énergétique

Plus d'articles