Nous suivre Industrie Techno

Pour bien commencer la semaine, la montée en puissance des tests de dépistage

Pour bien commencer la semaine, la montée en puissance des tests de dépistage

Après une semaine de déconfinement, l’enjeu majeur concerne la capacité de la France à tester sa population pour étouffer tout nouveau cluster le plus rapidement possible. Une montée en charge progressive.

Tests virologiques : une demande largement satisfaite à cette heure

Bien que les systèmes de santé français ne soient pas encore en mesure d'atteindre les 700 000 tests hebdomadaires promis par le Premier ministre Edouard Philippe, Francis Guinard, secrétaire général du Syndicat des biologistes, qui représente les laboratoires privés, se veut rassurant : la demande est encore bien en-deçà des capacités de dépistage, et la montée en puissance s'organise.

Le raté des robots chinois, commandés par la France pour les hôpitaux et les laboratoires de ville

Le jour même du déconfinement, le 11 mai, France Culture a livré une remarquable enquête sur les nombreux ratés de l’Etat français dans la course au dépistage du Covid-19. Le pays semble bien loin des 700 000 tests RT-PCR hebdomadaires promis par Edouard Philippe. France Culture raconte notamment la chaotique aventure des 20 robots chinois commandés par l'Etat et parachutés dans les hôpitaux.

Du côté de l’innovation : l'automate mobile de BforCure réalise les tests RT-PCR en moins de 30 minutes

Pour faciliter le déploiement des tests virologiques RT-PCR, BforCure a mis au point un automate mobile et capable de fournir une analyse en une demi-heure. Après avoir obtenu un financement de l'Agence de l'innovation de défense en avril, la société s'apprête à démarrer la phase de validation de sa technologie.

A Bruxelles, un appel aux dons lève 7,4 milliards d’euros pour des vaccins, tests et traitements

Lors d’une conférence en ligne organisée le 4 mai, la Commission européenne a réuni 7,4 milliards de promesses de dons et de prêts. Le but est de financer le développement de vaccins, de traitements et de tests qui devront être « mis à disposition à l'échelle mondiale à un prix abordable ».

« Un vol habité et sûr vers la Lune en 2024 est un vrai défi », selon Walter Cugno (Thales Alenia Space)

L’Agence spatiale américaine (Nasa) a dévoilé le 30 avril les trois consortiums industriels retenus pour poursuivre le développement du module d’alunissage habité en vue d’un retour sur la Lune en 2024 dans le cadre du programme Artemis. Ils seront menés par SpaceX, Blue Origin, et Dynetics. Ce dernier a inclus Thales Alenia Space (TAS) parmi ses partenaires. Son directeur des activités sciences et exploration, Walter Cugno, revient pour Industrie & Technologies sur la contribution de TAS au projet d’un retour humain sur la Lune.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Deux études précliniques montrent l’efficacité des vaccins à ADN contre le Covid-19 chez l’animal

Deux études précliniques montrent l’efficacité des vaccins à ADN contre le Covid-19 chez l’animal

Une étude préclinique publiée le 20 mai dans Nature Communications montre que le vaccin d’Inovio Pharmaceuticals induit la[…]

26/05/2020 | SantéVaccin
Le vaccin de Cansino contre le Covid-19 est « tolérable et immunogène », selon l’essai clinique de phase I

Le vaccin de Cansino contre le Covid-19 est « tolérable et immunogène », selon l’essai clinique de phase I

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Immunité au Covid-19, traitements, vaccins… le best-of de la deuxième semaine de déconfinement

Immunité au Covid-19, traitements, vaccins… le best-of de la deuxième semaine de déconfinement

Plus d'articles