Nous suivre Industrie Techno

Pour bien commencer la semaine : à Sorbonne Université, la simulation contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine : à Sorbonne Université, la simulation contre le Covid-19

© CEA

Confinement, jour 28. Une bonne partie de la planète est sur le pont pour tenter de vaincre la pandémie de Covid-19. Nous l'avions déjà évoqué : la communauté du calcul haute-performance (HPC) met à disposition ses pétaflops pour comprendre l’infection virale et trouver des moyens de la contrer. La rédaction d'Industrie & Technologies vous propose un zoom sur le premier projet accepté par le consortium européen de HPC qui a déjà démarré : Covid-HP, porté par Sorbonne Université. Commençons cette cinquième semaine de confinement avec cette bonne nouvelle, et bien d’autres !

Grâce au supercalcul, Covid-HP part à la recherche de traitements

Les centres de calcul haute-performance (HPC) donnent la priorité aux travaux sur le Covid-19. Porté par Sorbonne Université, le projet Covid-HP a bénéficié de l’évaluation simplifiée des propositions et a été sélectionné le 3 avril pour bénéficier des ressources en supercalcul du consortium européen Prace. Pendant six mois, il simulera les interactions entre le virus SARS-CoV-2 et des médicaments potentiels à l’échelle atomique. Une résolution élevée est permise grâce au logiciel Tinker-HP qui intègre des modèles inspirés de la physique quantique.

Lancé dans les masques, Saint-James accroît sa production

Installés près du Mont-Saint-Michel, les Tricots Saint-James se sont rapidement lancés dans la fabrication de masques de protection contre le Covid-19. Cousus main, ils sont faits à partir de rouleaux de tissus destinés à fabriquer des marinières. Aujourd’hui, l’atelier se tourne vers le tricotage 3D : un procédé plus mécanique qui va permettre d’atteindre une production de 4 300 masques par jour. Explications avec Luc Lesénécal, PDG de l’entreprise.

Un masque réutilisable 100 fois vise le million d'unités par semaine

Développé en moins de trois semaines par un collectif d'industriels et de chercheurs d'Auvergne-Rhône-Alpes, un masque respiratoire réutilisable entre en production chez la PME Ouvry, à Lyon. Son caractère réutilisable lui vient de l'usage de filtres lavables et interchangeables pouvant être utilisés chacun une vingtaine de fois, selon l’entreprise. Vendu avec 5 filtres, il permettra donc une centaine d'utilisations. Ouvry espère en produire 1 million par semaine d'ici courant mai.

Et aussi…

HDF et ABB Marine s’associent autour des piles à hydrogène

Hydrogène de France (HDF) et la division marine d’ABB ont annoncé le 8 avril la signature d’un accord pour industrialiser des piles à combustible de forte puissance – plus de 1 mégawatt – destinées au secteur maritime. Les applications concernent l’alimentation à quai de gros navires et la propulsion de plus petits. Les piles devraient être produites dans la future usine bordelaise de HDF.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Les tests sérologiques, entre course à la fiabilité et recherche d'immunité

[Innover contre le virus] Les tests sérologiques, entre course à la fiabilité et recherche d'immunité

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs[…]

14/08/2020 | Covid-19Tests Coronavirus
[Innover contre le virus] Traitement contre le Covid-19 : introuvables molécules

[Innover contre le virus] Traitement contre le Covid-19 : introuvables molécules

[Innover contre le virus] Le casse-tête des masques, de la pénurie à la surproduction

[Innover contre le virus] Le casse-tête des masques, de la pénurie à la surproduction

[Innover contre le virus] Impression 3D : l’usine d’urgence

[Innover contre le virus] Impression 3D : l’usine d’urgence

Plus d'articles