Nous suivre Industrie Techno

abonné

[Portrait] Pascal Boulanger, le matheux des supercondensateurs

Alexane Roupiozredaction@industrie-technologies.com
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Portrait] Pascal Boulanger, le matheux des supercondensateurs

Pascal Boulanger Nawa technologies

© Guittet Pascal

Ce touche-à-tout passionné de mathématiques, ayant travaillé dans l’énergie nucléaire et à Bpifrance, est devenu entrepreneur. Il fait désormais corps avec ses supercondensateurs d’un nouveau genre.

Etudiant en microélectronique, thésard en traitement du signal acoustique, ingénieur de recherche dans l’énergie atomique et le photovoltaïque. Difficile, à première vue, de trouver une logique dans le parcours de Pascal Boulanger. Pourtant, tous les choix de ce touche-à-tout originaire de Seine-Saint-Denis ont, depuis son plus jeune âge, une même origine : sa passion pour les mathématiques. « En terminale, je découvre, grâce à un professeur exceptionnel, cette discipline dont, aujourd’hui encore, je suis amoureux et qui m’accompagne dans ma vie. » Ainsi, il y a une dizaine d’années, alors qu’il était directeur adjoint de l’Institut rayonnement-matière de Saclay (Iramis) au CEA – où l’une de ses missions consistait à identifier des travaux de R & D susceptibles de donner lieu à des transferts de technologie –, un projet retient son attention : la production de tapis de nanotubes de carbone alignés sur un substrat en silicium. « Cette technologie avait une beauté mathématique qui m’a plu : c’est une topologie de surface optimale », s’enthousiasme Pascal Boulanger. Du stockage d’électricité aux matériaux composites en passant par les membranes de filtration, elle offre une panoplie d’applications qui séduit ce grand créatif.

Il quitte son poste de numéro deux de l’Iramis pour enfiler la blouse de chercheur. Son objectif : montrer que cette technologie de rupture peut être industrialisée, afin d’obtenir les soutiens nécessaires à la création d’une entreprise. La synthèse était réalisée en laboratoire sur des morceaux de silicium dans un réacteur fermé à haute température. Avec ses collègues du CEA, Pascal Boulanger imagine un four ouvert à pression atmosphérique et à basse température sur un substrat en aluminium qui défile. Son idée est validée dès 2011 et bénéficie du dispositif d’essaimage du CEA. Il est rejoint par Ludovic Eveillard, rencontré lors du MBA qu’il a effectué à HEC, quand il était à l’Iramis.

En 2014, une première levée de fonds donne naissance à NawaTechnologies, qui s’installe sur le site de STMicro­electronics de Rousset (Bouches-du-Rhône). Les premiers tapis de nanotubes de carbone sont produits en 2016. « La force de notre technologie réside dans le fait que pour chaque application, il y a[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1029

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Dossiers

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Les laboratoires de l’IFP Énergies nouvelles misent sur le captage et le stockage du CO2 pour décarboner l’industrie lourde.[…]

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

[Dossier CO2] Décarbonation de l'industrie : les cimentiers en quête de la bonne formule

[Dossier CO2] Décarbonation de l'industrie : les cimentiers en quête de la bonne formule

[Dossier CO2] « Nous sommes en train de faire notre révolution culturelle pour décarboner l'industrie », estime Philippe Darmayan, Président d'ArcelorMittal France

Interview

[Dossier CO2] « Nous sommes en train de faire notre révolution culturelle pour décarboner l'industrie », estime Philippe Darmayan, Président d'ArcelorMittal France

Plus d'articles