Nous suivre Industrie Techno

Porsche isole ses compartiments moteurs avec du Basotec

Jean-François Preveraud
Porsche isole ses compartiments moteurs avec du Basotec

Confiner le bruit du diesel

© DR

Le constructeur de Stuttgart utilise la mouse de mélamine de BASF pour isoler le compartiment moteur de sa Panamera Diesel. Ses capacités d’isolation thermique et phonique ainsi que sa résistance à la chaleur ont fait la différence.
 

Grâce au Basotect, la mousse de mélamine à structure alvéolaire de BASF, le moteur de la Porsche Panamera Diesel peut rugir en silence.

Cette mousse est utilisée dans la version quatre portes grand tourisme à la fois pour l'isolation thermique et pour l'insonorisation dans le compartiment moteur, le tunnel de transmission et l'habillage à proximité du moteur.

En plus de ses très bonnes propriétés phoniques et thermiques, c'est surtout la légèreté de la mousse qui a attiré les ingénieurs du développement du fabricant automobile de luxe basé à Stuttgart.

Le Basotect est utilisé pour l'absorption des sons dans les véhicules, partout où règnent des températures de fonctionnement élevées pendant de longues durées, notamment dans les parois qui séparent le compartiment moteur de l'intérieur du véhicule, le revêtement du capot moteur, les cache-moteurs et les tunnels de transmission.

Le Basotect est réputé pour ses propriétés acoustiques exceptionnelles. Grâce à sa structure alvéolaire ouverte et fine, la mousse possède de très bons coefficients d'absorption des sons dans les moyennes et hautes fréquences. Conducteurs et passagers de la Panamera peuvent profiter pleinement du son légendaire qui fait la particularité des moteurs Porsche – sans être importunés par des bruits intempestifs. Avec une densité de 9 kg/m3, Basotect est plus léger que les matériaux d'isolation conventionnels généralement utilisés pour le revêtement du capot moteur. Cela confère une réduction à la fois la consommation de carburant et les émissions de CO2.

Travailler à 180°C

Les propriétés de résistance thermique très élevées de la mousse ont également joué un rôle important dans sa sélection comme matériau. Le Basotect offre une résistance thermique à long terme à plus de 200° C. Jürgen Ochs, responsable NVH Body (Noise, Vibration, Harshness) chez Porsche, explique qu'avec : « son moteur diesel six cylindres 184kW/250 ch, le compartiment moteur de la Porsche Panamera est régulièrement exposé à des températures pouvant atteindre 180 degrés. Et le Basotect est parfaitement en mesure de résister à des conditions aussi extrêmes ».

Le Basotect peut être utilisé pour concevoir des composants sophistiqués en 3D et des éléments sur mesure pour des espaces très réduits. La mousse en résine mélamine peut être découpée à la lame ou au fil sur des machines de précision et peut également être sciée et fraisée – de cette façon, il est facile de produire des composants aux dimensions et contours personnalisés avec une grande exactitude et une grande précision. Le Basotect est également compatible avec les procédés de thermoformage à condition que la mousse ait été imprégnée au préalable. Convaincu par les propriétés du matériau, Porsche envisage d'utiliser le Basotect dans le développement de futures pièces automobiles.

Pour mémoire le Basotect est une mousse à structure alvéolaire ouverte qui présente un ensemble unique de propriétés : grâce à sa matière de base, elle est difficilement inflammable, abrasive et peut s’employer jusqu’à 240 °C tout en conservant ses propriétés sur un large intervalle de températures. Sa structure alvéolaire ouverte la rend légère, insonorisante, flexible même à basse température et thermiquement isolante

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.basotect.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles