Nous suivre Industrie Techno

Plus intelligentes, plus complexes

GUIDE RÉALISÉ PAR VINCENT HABCHI

De nombreuses applications industrielles requièrent de transmettre à un ordinateur gestionnaire des signaux issus de capteurs et, une fois ces entrées interprétées, de piloter divers actionneurs. Il est cependant souvent impossible d'installer l'électronique de décision sur le lieu de la mesure, ou même d'utiliser un fil par capteur. Cela a obligé les constructeurs à définir des architectures matérielles et logicielles (les bus) destinées à transmettre les signaux vers l'ordinateur et vice versa.

Par opposition aux bus utilisés dans les PC, les bus d'automatisme ou de terrain ont des particularités propres : leur longueur est importante (plusieurs centaines de mètres), ils fonctionnent dans des environnements sévères, doivent être fiables et pouvoir a priori gérer un grand nombre d'interlocuteurs. En outre, ils doivent pouvoir transmettre des signaux urgents dans des laps de temps courts. L'aspect temps réel est donc très important. Ces raisons expliquent l'inadéquation des bus standard (mis à part Ethernet) et, partant, le développement indépendant de nombreuses normes de bus par les fabricants d'automates.

Moyennant quoi, il a fallu s'attaquer à la compatibilité des systèmes pour améliorer l'interopérabilité, c'est-à-dire la possibilité d'assurer un fonctionnement correct même si les systèmes sont de marques différentes.

Permettre le dialogue ordinateur-capteurs

Tous ces bus nécessitent des circuits spécialisés pour réaliser l'interface entre l'électronique de l'ordinateur maître et les signaux véhiculés. En outre, pour parler entre eux, des bus différents doivent être reliés par des passerelles. Dans les deux cas, on recourt à la carte de communication. La carte "de base" réalise l'adaptation électrique et délivre les messages au programme de contrôle sans tenter de les interpréter ; elle est au bus de terrain ce que l'UART est au port RS-232. Les versions plus évoluées sont capables de décoder les trames, de calculer, de demander la retransmission des paquets erronés, etc. Les plus coûteuses peuvent gérer plusieurs protocoles et servir de passerelle entre réseaux hétérogènes.

AU SOMMAIRE DE CE GUIDE D'ACHAT

- Un monde très divisé P. 76 - Un éventail qui couvre tous les besoins P. 78 - Ethernet futur standard unique ? P. 80 - Les fournisseurs P. 82

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0851

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour réduire les émissions de CO2 de l'industrie, les pompes à chaleur montent en température

Pour réduire les émissions de CO2 de l'industrie, les pompes à chaleur montent en température

En poussant la température à la sortie du condenseur à plus de 80 °C, voire 100 °C, les pompes à[…]

Et les lauréats des trophées de design stratégique 2016 sont...

Et les lauréats des trophées de design stratégique 2016 sont...

La cafetière italienne entre dans l’histoire

La cafetière italienne entre dans l’histoire

En 2015, le design devra permettre la conception de produits simples et moins chers

En 2015, le design devra permettre la conception de produits simples et moins chers

Plus d'articles