Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

PLM : Pro/Engineer Wildfire 5.0 inaugure le Social Product Development

Jean-François Preveraud
PLM : Pro/Engineer Wildfire 5.0 inaugure le Social Product Development

Lier les outils de conception et les technologies du Web 2.0 pour accélérer le dévelopement des produits.

© DR

PTC met son logiciel vedette à l’heure du Web 2.0. Il devient ainsi beaucoup plus simple et convivial pour les utilisateurs de communiquer en temps réel autour de leurs projets. Le carcan des outils de PLM s’assoupli avec l’intégration des technologies du social computing.

Pro/Engineer c’est 50 000 clients industriels actifs à travers le monde, représentant plus de 400 000 utilisateurs, et 62 % du chiffre d’affaires de PTC. L’arrivée d’une nouvelle version est donc à la fois un événement majeur pour l’éditeur, mais aussi pour la communauté des concepteurs. D’autant plus qu’il met en avant une nouvelle approche plus collective de la conception, en attendant d’y inclure les utilisateurs finaux.

« Ce que nous voulons offrir aux utilisateurs de nos solutions avec cette nouvelle version, c’est un moyen de conception sans limites qui tire parti d’une approche Web 2.0 en simplifiant l’action au sein de leur communauté. Nous leur donnons ainsi les moyens de faire du Social Product Development », insiste en préambule Karim Zein, directeur général de PTC France.

Je ne reviendrais pas sur les multiples améliorations fonctionnelles de cette nouvelle mouture du logiciel par rapport aux versions précédentes (voir notre encadré ci-dessous). Par contre, il me semble effectivement important d’insister sur l’intégration entre Pro/Engineer et Winchill ProductPoint.

L’utilisation de la technologie SharePoint de Microsoft, sur laquelle est basé ce module, permet aux concepteurs de mutualiser en temps réel leurs connaissances avec l’ensemble de la communauté des concepteurs intervenant sur le projet, grâce à des fonctionnalités de type Web 2.0.

On y retrouve les traditionnelles fonctions dévolues aux outils de GDT (accès au serveur ; login, recherche ; navigation graphique ; informations détaillées ; statut des composants, notifications relatives aux composants ouverts…) ; mais aussi de réels outils de communication en temps réels avec signalisation de présence, messagerie instantanée, Wiki, etc., ainsi que des possibilités de création rapide de mini-site de partage.

« Les utilisateurs vont ainsi pouvoir lier l’informatique utilisée pour le développement produit avec des technologies issues du Social Computing. L’intersection de ces deux domaines permettra de faire du Social Product Development », prédit Sylvain Dick, Channel Technical Manager chez PTC France.

A plus long terme, il est même possible d’envisager des liaisons similaires avec les utilisateurs finaux des produits conçus. Le vieux rêve d’intégrer le consommateur dans la boucle de développement des produits n’est pas loin.

Autant de sujets dans l’air du temps qui, n’en doutons pas, seront certainement abordés lors du prochain PTC World qui se tiendra le 17 novembre à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris la Villette.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.ptc.com  

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l’Usine Nouvelle, suit depuis plus de 28 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il a été à l’origine de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

 

Pro/Engineer Wildfire 5.0 : les principales nouveautés et améliorations 
 
  • Une interface utilisateur simple et productive
    La nouvelle ergonomie de Wildfire 5.0 se veut plus productive. Plus facile à utiliser et graphiquement plus avancée, elle est résolument plus moderne. Elle permet notamment la régénération dynamique pendant les modifications, la prévisualisation en temps réel et la suppression des échecs de régénération.
     
  • Une conception plus performante des pièces moulées
    Wildfire 5.0 propose de nouvelles fonctionnalités particulièrement adaptées à la modélisation des pièces moulées, comme par exemple les ‘‘nervures par trajectoire’’, permettant de réduire les opérations de ‘‘nervurage’’ de 80 %.
     
  • La puissance et l’efficacité des assemblages
    Cette nouvelle version intègre la manipulation directe des composants, de nouveaux outils pour la gestion des grands assemblages, et l’animation des ‘‘éclatés’’. De plus, Wildfire 5.0 intègre de nouvelles fonctions dédiées à la création des structures métalliques.
     
  • Une mise en plan entièrement repensée
    Dans Wildfire 5.0, la mise en plan est largement facilitée et sa productivité améliorée. Notamment grâce à la nouvelle interface ‘‘ruban’’ de type Microsoft Office 2007, la gestion des feuilles par onglets, les fonctionnalités de cotation plus riches, ou encore les menus contextuels…
     
  • Des outils de simulation inédits
    Cette nouvelle version apporte des outils inédits comme l’analyse des risques électriques. Ainsi, Wildfire 5.0 enrichit ses capacités de simulation dynamique avec : la prise en compte de la plasticité ; l’affinage automatique du maillage dans les zones de contact ; le contrôle automatique de la précision… 




 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

L’Institut de recherche technologie Jules Verne de Nantes a présenté jeudi 23 mai une douzaine de technologies innovantes de[…]

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Plus d'articles