Nous suivre Industrie Techno

PLM : le marché du calcul en bonne santé

Jean-François Preveraud
PLM : le marché du calcul en bonne santé

Ansys devance MathWorks et MSC Software sur le marché européen.

© DR

Avec une croissance moyenne annuelle mondiale de 12 % sur les 5 dernières années le calcul est le segment le plus porteur du marché du PLM. Et l’Europe fait même mieux avec une croissance de 15%. C’est ce qui ressort de la dernière étude de 01consulting.

Le cabinet O1consulting vient de publier une étude qui montre la bonne santé du marché du calcul et de la simulation, tant dans le monde qu’en Europe, malgré le ralentissement de l’économie.

« Le calcul et la simulation constituent le segment de marché le plus dynamique et le plus rentable du PLM, avec une croissance annuelle moyenne de 12 % sur les 5 dernières années au niveau mondial et de 15 % en Europe. Et tout cela sans faire de bruit tout comme les utilisateurs de ces outils », remarque Adrien Cyrus Lahoutifard, responsable de l’étude.

Globalement le marché mondial des logiciels et services associé y est estimé à 6,5 milliards de dollars pour 2010, si l’on se base sur les revenus des 13 principaux éditeurs de logiciels du secteur (Altair Engineering ; Ansys ; Autodesk ; CD-adapco ; Comsol ; Dassault-Systèmes ; ESI Group ; LMS International ; MathWorks ; MSC Software ; PTC ; Samtech ; Siemens PLM Software).

Ce rapport couvre : l'analyse structurelle, vibratoire, modale et thermique ; la fatigue ; la dynamique des fluides ; la simulation de crash ; l'injection plastique ; la simulation de test et autres simulations de systèmes modélisés, d’assemblages ou de pièces.

De nouveaux entrants

Notons que cette version prend en compte une nouvelle catégorie de logiciels, les outils de bureau de l’ingénieur, au premier rang desquels figure MathWorks. Par contre, Excel de Microsoft n'est pas pris en compte alors que c'est l'outil de calcul certainement le plus utilisée dans l'ingénierie !

« Parmi les nouveaux entrants dans cette étude, notons Comsol, qui est un innovateur en matière de simulation multi-physique, et Autodesk, qui est maintenant un acteur important dans ce marché, grâce à ses multiples acquisitions ».

Si l’on s’intéresse au marché européen, 1,9 milliards d’Euros, c’est Ansys qui est le leader suivi par MathWorks, dont les revenus sont aux alentours des 2/3 de ceux du 1er, viennent ensuite MSC Software, qui retrouve le chemin de la croissance et Dassault Systèmes, chacun générant moins de la moitié des revenus d'Ansys. Puis viennent quatre fournisseurs avec plus de 20 M€ de chiffre d’affaires pour chacun : ESI-Group ; Siemens PLM Software, CD-adapco et Autodesk. Les cinq derniers vendeurs génèrent moins de 20 M€ : PTC ; Altair Engineering ; LMS International ; Samtech et Comsol.

Notons que cette étude met en avant le fait que les poids lourds du secteur sont les éditeurs ayant des produits ‘‘seniors’’ largement validés par l’expérience depuis des décennies. « Sans doute le fait que les utilisateurs ne veulent confier la validation de leur projets qu’à des logiciels ayant faits leurs preuves ».

C’est sans doute ce qui explique les multiples acquisitions que l’on a vues durant la dernière décennie, qui ont permis à des éditeurs importants de se doter d’une offre calcul efficace sans passer trop de temps à la développer.

Un phénomène qui devrait se poursuivre.

A la semaine prochaine

Pour en savoir plus : http://www.01consulting.net 

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l’Usine Nouvelle, suit depuis plus de 30 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il a été à l’origine de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles