Nous suivre Industrie Techno

PLM : L’éco-conception au cœur de SolidWorks 2010

Jean-François Preveraud
PLM : L’éco-conception au cœur de SolidWorks 2010

SolidWorks sur la voie verte

© DR

Découverte avec Bertrand Leblanc de la gamme SolidWorks 2010, avec à la clé un module d’éco-conception capable de déterminer l’impact sur l’environnement de votre projet. Au-delà des effets de mode écologique actuels, un véritable atout pour les concepteurs.

J’ai eu l’occasion d’assister récemment à une présentation très détaillée de la gamme 2010 de SolidWorks qui arrive sur le marché. « Cette version permettra à nos clients de travailler encore mieux et encore plus vite, mais elle prend aussi en compte l'éco-conception », remarque Bertrand Leblanc, responsable technique de la filiale française.

Mais plutôt que de passer en revue les multiples évolutions de ces outils, tant dans les domaines conception que simulation, gestion de données produit et création des documents techniques, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site français de l’éditeur, qui a mis en ligne de très nombreuses vidéo fort bien faites.

                                                 

En résumé, ce qu’il faut en retenir c’est que :
 

  • L’interface évolue en intégrant une ‘‘visée tête haute’’, similaire à celle de Catia V6, qui propose à l’utilisateur des menus contextuels ;
  • Un module de calcul performant avec optimisation est intégré dans toutes les versions avec un assistant en ligne ;
  • Une fonction facilite la création des composants symétriques ;
  • Un outil de cotation rapide gère le placement de toute la cotation des plans ;
  • Un outil basé sur des règles gère les configurations d’une famille de produits ;
  • En plus de la simulation des mouvements dans le temps, on peut l’indexer sur des événements (activation d’un détecteur, exécution d’une tâche antérieure…) ;
  • Les configurations SolidWork sont désormais prises en charge par 3DVia Composer pour créer plus rapidement la documentation exacte afférente au produit.


Un grand pas vers l’éco-conception

Mais le plus important à mon sens, car cela préfigure les outils de conception de la prochaine décennie, c’est l’apparition d’un module ‘‘Sustainability’’ dans toutes les versions du logiciel.

Il s’agit, dans le contexte du développement durable, de faire en sorte que le projet en cours présente le plus faible impact sur l’environnement en ayant la plus faible empreinte carbone possible, consomme le minimum d’énergie et ait le plus faible impact sur l’acidification de l’air et l’eutrophisation de l’eau durant tout le cycle de vie du produit conçu. Grâce à ce module, il devient possible d’évaluer, sur ces quatre points, différentes options de conception, afin de choisir la moins pénalisante. Une visualisation en couleur indique dans les assemblages les pièces ‘‘les moins écologiquement correctes’’. Ces possibilités sont inclues dès les versions de base de SolidWorks avec SustainabilityXpress et sont bien sûr plus performantes au fur et à mesure que l’on monte en gamme.

Pour ces nouveaux modules SolidWorks a fait appel à l’expertise de son partenaire allemand PE International qui représente le plus vaste et ancien réseau d’experts en développement durable au monde. Ainsi SolidWorks intègre en partie le logiciel GaBi4 de cet éditeur, qui suit les normes ISO 14040/44 et PAS 2050. 

                                                

Pour chacun des quatre critères d’évaluation retenu, le tableau de bord affiche la valeur actuelle, une comparaison par rapport à la conception initiale et la contribution, sous forme de pourcentage de chaque pièce. Un tableau de bord suit en temps réel l’évolution de la conception (choix de matière ; caractéristiques géométriques de la pièce ; mode et lieu de fabrication ; zone géographique d’utilisation ; recyclage potentiel ; etc.). Il devient ainsi très simple et surtout visuel d’appréhender les conséquences de chaque choix. « Les concepteur n’ont plus à chercher des informations dans de multiples bases de données, à créer leur propres tableurs, etc. Tout est intégré dans le logiciel de conception et va même jusqu’à leur proposer des alternatives de choix de matière pièce par pièce », s’enthousiasme Bertrand Leblanc.

Enfin, l’outil ‘‘Sustainability’’ est capable de générer automatique des rapports environnementaux montrant la démarche écologique qui a été suivi durant tout le cycle de développement d’un produit. A imprimer évidemment avec modération si l’on va au bout de la démarche.

Avec ce module ‘‘Sustainability’’, SolidWorks suit donc la bonne voie … la voie verte.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.solidworks.fr & http://www.pe-international.com

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l’Usine Nouvelle, suit depuis plus de 28 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il a été à l’origine de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles