Nous suivre Industrie Techno

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Plastic Omnium et ElringKlinger s'apprêtent à produire 10 000 piles à combustible par an dès l'an prochain.

© ElringKlinger

Le français Plastic Omnium et l’allemand ElringKlinger ont annoncé le 29 octobre la signature d’un accord visant à créer EKPO Fuel Cell Technologies : une coentreprise dédiée à l’industrialisation de piles à hydrogène pour la mobilité.

Les deux équipementiers automobile Plastic Omnium et ElringKlinger ont signé le 29 octobre un accord visant à créer la coentreprise EKPO Fuel Cell Technologies. Le but est de développer, produire et commercialiser des piles à combustible pour la mobilité hydrogène. L’allemand ElringKlinger détiendra 60 % d’EKPO et apportera sa technologie de piles à combustible. Plastic Omnium possèdera 40 % de la coentreprise et apportera son expertise sur les réservoirs à hydrogène et l’intégration du système. « L’objectif de ce partenariat est de pouvoir fournir des systèmes hydrogène complets à des clients dans le monde entier », indique Stefan Wolf, Président directeur général d’ElringKlinger, lors d’une conférence de presse en ligne.

Début de la production dès 2021

L’ambition est de produire 10 000 stacks de piles à combustible par an dès l’an prochain sur le site d’ElringKlinger à Dettingen/Erms (Bade-Wurtemberg, Allemagne). « Les capacités sont déjà en place, souligne Laurent Favre, directeur général de Plastic Omnium. C’est un gros avantage par rapport à nos concurrents. » Ces capacités pourraient être augmentées par la suite en fonction de la demande, précise les entreprises.

D’ici 2030, EKPO souhaite assurer 10 à 15 % du marché mondial des piles à combustible. « Nous estimons qu’à cette date le marché atteindra au moins 2 à 3 millions de véhicules à hydrogène », prédit Laurent Favre. Une quantité répartie entre 80 % de véhicules particuliers et 20 % de véhicules professionnels (bus, camions, fourgons) et majoritairement basée en Asie (70 %) et en Europe (20 %).

Diviser les coûts par cinq

La R&D sera également au cœur de ce partenariat. Parmi les principaux sujets : augmenter la densité de puissance des piles à combustible, leur durée de vie et réduire les coûts. « Nous avons une feuille de route pour diviser le prix des piles à combustible par cinq d’ici 2027-2028 », précise M. Favre.

Cette alliance franco-allemande intervient quelques mois après un été riche en annonces concernant la filière hydrogène à l’échelle nationale et européenne. « Le soutien des gouvernements est clé pour le développement de l’hydrogène en Europe », souligne M. Favre. Présentée le 8 septembre, la « stratégie hydrogène française » consacre 7,2 milliards d'euros à la filière d'ici à 2030. De l’autre côté du Rhin, ce ne sont pas moins de 9 milliards d’euros qui ont été annoncés le 10 juin, dont 2 milliards pour des projets de coopération. Enfin, le 8 juillet, c’est la Commission européenne qui a présenté un plan stratégique pour l’hydrogène et créé une « Alliance européenne pour un hydrogène propre ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

EDF investit dans PowerUp pour allonger la durée de vie de ses batteries dédiées au stockage stationnaire

EDF investit dans PowerUp pour allonger la durée de vie de ses batteries dédiées au stockage stationnaire

PowerUp a annoncé le 26 novembre avoir levé 5 millions d’euros, notamment auprès d’EDF. La start-up issue du CEA[…]

26/11/2020 | EDFCEA
[Cahier Technique] Avec le photovoltaïque organique, le solaire gagne en souplesse

[Cahier Technique] Avec le photovoltaïque organique, le solaire gagne en souplesse

Plastic Omnium veut conquérir le marché de la mobilité hydrogène en réduisant ses coûts de production

Plastic Omnium veut conquérir le marché de la mobilité hydrogène en réduisant ses coûts de production

Une membrane hybride pour une désalinisation plus efficace

Fil d'Intelligence Technologique

Une membrane hybride pour une désalinisation plus efficace

Plus d'articles