Nous suivre Industrie Techno

Plaquettes de frein Eco-friction de Federal-Mogul

Jean-François Preveraud
Plaquettes de frein Eco-friction de Federal-Mogul

Eliminer le cuivre des plaquettes de frein

© DR

Equip Auto 2013 - Grands Prix de l'Innovation
Catégorie Rechange & Post-Equipement - Trophée d’Or

Les plaquettes Eco-friction de Federal-Mogul permettent de réduire les émissions de cuivre et d’autres particules dans l’environnement, tout en apportant une efficacité de freinage supérieure et des performances plus souples et silencieuses.

Le cuivre est un composant ductile efficace, son remplacement est donc complexe. La formulation alternative optimale peut compter jusqu’à 25 composants différents. Federal-Mogul a d’ores et déjà lancé la production de ses plaquettes Eco-friction après un développement et des essais approfondis réalisés dans ses centres de technologies de freinage se trouvant à Bad Camberg (Allemagne) et Chapel-en-le-Frith (Royaume-Uni).

En effet, bien que l’élimination du cuivre dans les matériaux de friction ne soit planifiée que d’ici quelques années, certains constructeurs automobiles européens veulent anticiper l’adoption des matériaux de friction avec peu, voire pas, de cuivre à partir de 2014. Federal-Mogul se prépare d'ores et déjà à lancer sa gamme de plaquettes de frein sans cuivre Eco-friction sur le marché rechange.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.federalmogul.com/fr-FR/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

Renault a détaillé sa stratégie électrique eWays au cours d'une table ronde réservée aux médias[…]

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

Mercedes en pole position de la simulation

Mercedes en pole position de la simulation

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Plus d'articles