Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Planant, le trafic aérien vu du ciel !

J. B.

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Planant, le trafic aérien vu du ciel !

© NATS

Le trafic aérien en Europe est très dense, mais il est difficile de se le représenter seulement en chiffres. L'organisme britannique NATS a créé une vidéo saisissante à l'aide de ses données, pour visualiser le trafic tout le long d'une journée.

Cette visualisation du trafic aérien en Europe, créée par NATS, le principal organisme de gestion de ce trafic au Royaume-Uni, est basée sur les vraies données des vols. Elle montre l'intensité du trafic aérien lors d'une journée d'été typique avec un compte évoluant d'heure en heure et met en avant la densité du trafic (NATS gère environ 150 000 vols par mois) et la complexité de sa gestion à l'échelle du Royaume-Uni, de l'Europe et du monde.

Les trainées aériennes évanescentes créent un tableau spectaculaire et envoûtant, sur fond musical.

Découvrez la vidéo ci-dessous :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec UltraAir, les communications laser d'Airbus gagnent les avions

Avec UltraAir, les communications laser d'Airbus gagnent les avions

Airbus a annoncé ce 8 avril le lancement du projet UltraAir. Mené avec l'Organisation néerlandaise pour la recherche[…]

08/04/2021 | TélécomsLaser
Mobilité aérienne urbaine : Innov'ATM à la manœuvre pour un projet européen de démonstration à grande  échelle

Mobilité aérienne urbaine : Innov'ATM à la manœuvre pour un projet européen de démonstration à grande échelle

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« Les innovations n’empêcheront pas la nécessité de modérer le trafic aérien pour rester sous la barre des +2°C », estime Grégoire Carpentier de Supaéro Décarbo

« Les innovations n’empêcheront pas la nécessité de modérer le trafic aérien pour rester sous la barre des +2°C », estime Grégoire Carpentier de Supaéro Décarbo

Plus d'articles