Nous suivre Industrie Techno

Plan Quantique : « Nous pourrions installer un calculateur quantique en France », lance Olivier Hess, directeur de l'IBM Quantum Hub France

Industrie et Technologies
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Plan Quantique :  « Nous pourrions installer un calculateur quantique en France », lance Olivier Hess, directeur de l'IBM Quantum Hub France

© IBM

Alors qu’Emmanuel Macron vient de lancer, ce jeudi 21 janvier, le très attendu plan quantique français regroupant 1,8 milliard d'euros de financements sur 5 ans pour l'ensemble des technologies quantiques, le directeur de l'IBM Quantum Hub, Olivier Hess, se montre enthousiaste et annonce la volonté d’IBM d’y contribuer.

Industrie & Technologies : L’ambition du plan quantique présenté par Emmanuel Macron est-elle significative pour vous ?

Olivier Hess : C’est un plan ambitieux, avec un investissement sur l’ensemble des technologies quantiques de 1,8 milliard d’euros qui va intégrer à la fois la partie calcul, la partie capteur et la partie crypto. Il a le mérite de vouloir fédérer les grands acteurs universitaires comme l’Université Paris-Saclay et l’Université Grenoble Alpes, l’ensemble des pôles industriels français et l’écosystème des startups.

Il leur donne un plan de route ainsi qu’un financement conséquent, comparable aux investissements dans d’autres pays. C’est un bel effort et une belle annonce de la France autour du quantique.

Industrie & Technologies : Des industriels comme Atos, Thalès, ST Microelectronics et Air Liquid sont cités comme des participants au financement de ce plan, quelle sera la contribution d’IBM ?

Il y a une volonté d’IBM de contribuer au plan quantique, d’être présent sur la partie technologique mais aussi sur les parties formations et accompagnement, sur lesquelles nous travaillons déjà avec notre hub quantique de Montpellier, en partenariat avec l'université de Montpellier. Il est important de former les futurs consommateurs et les programmeurs des machines quantiques et nous sommes en discussion avec d’autres pôles universitaires français pour développer des partenariats du même genre

La création de ce hub, en 2018, représente la première brique de nos investissements dans le domaine en France. Les prochains investissements restent à déterminer, mais IBM pourra par exemple mettre à disposition d'acteurs français sa technologie matérielle de calcul quantique : nous avons une vingtaine de machines, basées sur la technologie de qubits supraconducteurs, accessibles via le cloud. Nous pourrons aussi mettre à disposition notre environnement de programmation Qiskit.

Industrie & Technologies : IBM travaille avec de nombreux pays sur le quantique. Ce plan va-t-il mettre la France en avant pour IBM ?

IBM est déjà bien conscient des forces et des atouts de la France dans le quantique. Mais la mobilisation de l'écosystème français avec ce plan pourrait permettre d'aller plus loin, à l'image de ce que nous avons réalisé avec des pays qui sont partis plus vite.

Nous avons signé, par exemple, il y a un an et demi, un partenariat avec l’Allemagne : IBM met à disposition exclusive de la communauté de recherche allemande une machine quantique d’une vingtaine de qubits physiques. Cette machine est en train d'être installée cette année au Fraunhofer Institute. Nous avons un partenariat du même type au Japon et des discussions sont en cours avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Très clairement, nous sommes ouverts aux mêmes genres de discussions avec la France. Nous pouvons tout à fait imaginer ce type de montage, avec l'installation d'un calculateur quantique en France.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[FIC 2021] Airbus Cybersecurity et Alstom déploient une offre commune pour la cybersécurité des trains

[FIC 2021] Airbus Cybersecurity et Alstom déploient une offre commune pour la cybersécurité des trains

Airbus Cybersecurity a profité de sa présence au Forum international de la cybersécurité (FIC), qui se déroule[…]

Avec Cybersecurity for industry, le FIC veut devenir le rendez-vous de la cybersécurité industrielle en Europe

Avec Cybersecurity for industry, le FIC veut devenir le rendez-vous de la cybersécurité industrielle en Europe

Lancement du fonds Cyber Impact pour accélérer les start-up européennes de la cybersécurité

Lancement du fonds Cyber Impact pour accélérer les start-up européennes de la cybersécurité

Avec CIARA, Radiflow offre aux industriels un moyen non-invasif de tester la robustesse de leurs systèmes face aux cyberattaques

Avec CIARA, Radiflow offre aux industriels un moyen non-invasif de tester la robustesse de leurs systèmes face aux cyberattaques

Plus d'articles