Nous suivre Industrie Techno

Piratage : Autodesk fait un exemple en France

Industrie et  Technologies
Autodesk vient de mener une action en justice contre une société française qui utilisait des copies pirates de ses logiciels. D'autres actions sont à prévoir.


Les experts de la Business Software Alliance estiment qu'en 2007, 42 % des logiciels utilisés par les entreprises sont des copies sans licences. Nous serions au troisième rang mondial de la piraterie dans ce domaine.

Pour combattre ce phénomène, Autodesk s'est lancé dans une grande campagne de lutte contre le piratage et vient de rendre public une action qu'elle a menée sur notre territoire.

L'éditeur a obtenu le droit, en vertu d'une ordonnance du Président du Tribunal de Grande Instance de Bobigny, de réaliser un audit sur le parc informatique de la société Aircad, située dans le même département. Celui-ci a révélé la présence de plusieurs logiciels Autodesk sans licence.

A la suite de cet audit, la société Aircad s'est engagée à prendre plusieurs mesures afin de régulariser sa situation : l'ensemble des logiciels non-conformes a été supprimé des postes de travail et Aircad a acquis les versions originales des logiciels auprès d'Autodesk.

Pour se racheter, la société Aircad, avec le concours d'Autodesk, a mis en Å“uvre une politique qualité au niveau de ses logiciels, afin d'éviter toute utilisation ou contrefaçon dans le cadre de son activité professionnelle. La société Aircad s'est en outre engagée à réaliser des audits réguliers, à mettre en place une politique interne clairement définie et à anticiper les besoins en termes de licence permettant de ne pas perdre le contrôle de la situation et de respecter les droits des éditeurs.

« Nous nous félicitons que cette action ait permis de convaincre Aircad qu'il lui était indispensable de prendre des mesures pour respecter les droits des éditeurs de logiciels. Nous espérons également que les entreprises, qui pourraient se trouver dans une situation semblable, puissent en tirer un enseignement sur la nécessité de régulariser leur situation et de mettre en place des procédures de contrôle interne. C'est une démarche responsable qui participe au bon fonctionnement de l'entreprise et préserve son image de sérieux et de professionnalisme », prévient Bruno Mériel-Bussy, Responsable pour la France de la Conformité Logicielle et de l'Anti-piratage chez Autodesk.

Vous voilà prévenus.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://w3.bsa.org/France/ & http://www.autodesk.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles