Nous suivre Industrie Techno

Pioneer double la densité du disque bleu

R.L.

SON PROCÉDÉ de fabrication de masques par faisceau d'électrons porte la capacité du DVD Blu-ray Disc à 50 Go.

Le Blu-ray Disc, l'un des deux formats en compétition pour la prochaine génération de disque optique, offre 27 Go par couche, ce qui représente déjà un grand progrès par rapport aux 4,7 Go du DVD actuel. Mais Pioneer veut aller beaucoup plus loin en portant cette capacité à 50 Go. Secret ? Un nouveau procédé de fabrication des masques utilisés pour l'impression des disques optiques.

Le masque est une matrice en silicium dont l'empreinte sur le disque optique fournit les bosses et les creux représentant les informations binaires. Dans les procédés traditionnels de fabrication, l'empreinte est obtenue par gravure à l'aide d'un faisceau laser aux ultraviolets ou aux ultraviolets profonds.

 

Une gravure fine et précise pour plus d'informations

 

Résultat de plus de dix ans de recherche et développement, le procédé EBR de Pioneer remplace le laser par un faisceau d'électrons. Plus fin et plus précis, il permet de graver des motifs plus petits. De quoi mettre plus d'informations sur le disque. Il est ainsi possible de réaliser des pistes de 230 nm de largeur et des creux de 120 nm, soit moins du tiers des motifs sur le DVD actuel.

Pioneer, qui figure parmi les neuf grandes sociétés à l'origine du format Blu-ray Disc aux côtés de Sony, Philips ou Matsushita, compte commercialiser son procédé entre 2,3 et 3 millions d'euros.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0858

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Les nanomatériaux sont aujourd’hui présents dans de nombreux produits et introduisent des risques pour la santé et[…]

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Plus d'articles