Nous suivre Industrie Techno

Pininfarina reprend l’ingénierie de Matra Auto.

Industrie et Technologies
Avec cette acquisition, Pininfarina se dote de compétences et d’un centre d’essais routiers lui permettant d’offrir une palette complète de services aux constructeurs automobiles.

Le groupe Lagardère tire un trait sur ses activités automobiles. Après avoir annoncé la fermeture de son usine de fabrication de Romorantin, suite à l’arrêt de la commercialisation de l’Avantime par Renault, il avait pourtant affirmé vouloir se recentrer sur ses activités d’ingénierie automobiles situées à Trappes, en région parisienne. Mais dès le mois de mai la vente de cette activité avait été évoquée auprès du personnel. C’est maintenant chose faite.

Le célèbre designer et carrossier italien Pininfarina est en effet parvenu début août à un accord avec Lagardère SCA portant sur la reprise des activités d’ingénierie, d’essais et de construction de prototypes de Matra Automobile, ainsi que de sa filiale de design D3.

Avec ce rachat , le groupe italien entend développer ses activités avec le groupe PSA, qui se poursuivent depuis les années 50 (de la 403 à la 406 coupé) et table sur l’opportunité d’avoir un nouveau client avec Renault.

Rappelons que le groupe italien entend développer rapidement ses activités de services auprès de l’industrie automobile. Celles-ci inférieures à 8 % de son chiffre d’affaires en 2000, devaient déjà, avant ce rachat, atteindre les 15 % en 2003. Il avait pour cela mis en service en fin d’année dernière un nouveau centre d’ingénierie près de Turin comptant plus de 500 personnes (voir le N°1 de cette lettre parue le 08/11/2002).

Outre une forte croissance de ses activités services d’ingénierie, grâce à l’intégration des 200 spécialistes de Matra Automobile, ce rachat lui permet aussi de se doter d’un centre d’essais basé à Mortefontaine dans l’Oise. Outre de nombreux équipements de test, celui-ci dispose d’un anneau de vitesse et d’un circuit routier. Pininfarina sera ainsi aussi bien équipé que les constructeurs automobiles et pourra leur proposer une palette de services complète allant de l’avant-projet, jusqu’à la fabrication en moyenne série.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus
http://www.pininfarina.com/eng/financial/fin_index.html
http://www.matra.com/imagerie/alaune/communique06082003.pdf
http://www.matra.com/fr/bymatra/saga.html

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles