Nous suivre Industrie Techno

Piloter son usine avec un smartphone, c’est possible !

Guillaume Lecompte-Boinet
Piloter son usine avec un smartphone, c’est possible !

© JPB Systeme

JPB Système, une jeune entreprise de mécanique de précision travaillant avec l’aéronautique, a développé une application qui permet de suivre à distance l’état d’avancement de la production de l’usine, elle-même ultra-automatisée.

Tout est parti d’une innovation : un système de bouchon auto-freinant qui permet de réaliser un contrôle par endoscopie d’une turbine à gaz en 15 ou 20 secondes, au lieu de 30 minutes à une heure avec les procédés habituels. En 2009, Damien Marc, l’actuel dirigeant, reprend les rênes de la TPE familiale de 3 personnes qui avait mis au point et breveté ce procédé. Mais à l’époque, JPB Système est un simple bureau d’études. « Je voulais m’intégrer au plan industriel pour reprendre le contrôle sur la qualité et les délais, en faisant une vraie rupture en matière de méthodes », explique-t-il. Autrement dit, en automatisant et en intégrant le plus possible le process de fabrication. Avec en filigrane, l’idée de pouvoir piloter l’usine à distance.

Après des mois de prospection, pas très fructueuses, auprès des fabricants de machines, suivis de développements « maison », JPB Système s’est équipé d’une usine basée à Villaroche (Seine-et-Marne). Le site de 3000 m2 comprend 6 lignes parallèles composées chacune d’un chargeur de barres métalliques, un centre d’usinage, un robot chargé du déchargement et un autre du contrôle. Le tout quasiment sans intervention humaine. Deux personnes suffisent à piloter la ligne. Les robots communiquent avec les machines pour leur transmettre d’éventuelles anomalies de production. Toutes ces données remontent dans une vaste base de données, ce qui permet de réaliser des analyses sur la qualité, ou sur l’usure des outils, et donc de faire de la maintenance prédictive. « Nous avons développé une application très simple d’utilisation pour notre banc de préréglage des outils où l’opérateur scanne l’outil et la machine. Puis la machine interroge le banc et télécharge la géométrie de l’outil », détaille Damien Marc. Surtout, grâce un réseau de caméras et de capteurs intégrés, il peut surveiller à distance, via son smartphone, l’état de la production ou des machines, en temps réel, où qu’il soit dans le monde.

La ligne vient de démarrer et déjà, une seconde est en cours d’installation en Pologne, dans la région de Cracovie. JPB Système travaille désormais avec tous les grands motoristes aéronautiques : Safran, Rolls Royce, General Electric et Pratt & Whitney. Avec la forte augmentation des cadences, la PME prévoit de tripler son chiffre d’affaires (12 millions d’euros en 2017) dans les cinq prochaines années. Cerise sur le gâteau, JPB Système fait partie de l’initiative French fab, lancée le 2 octobre par Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'intelligence artificielle pour viser le flux tendu

Focus

L'intelligence artificielle pour viser le flux tendu

Du pilotage de la production à la maintenance prédictive des équipements, l’intelligence artificielle s’immisce dans[…]

"Donner plus d'intelligence aux machines"

Dossiers

"Donner plus d'intelligence aux machines"

Les systèmes cyberphysiques s'autonomisent

Dossiers

Les systèmes cyberphysiques s'autonomisent

L'intelligence nomade

Analyse

L'intelligence nomade

Plus d'articles