Nous suivre Industrie Techno

Piles à combustible - Une recharge de la taille d'une carte de crédit

Rédaction Industrie et Technologies
Dans ce dispositif innovant,l'hydrogène gazeux est contenu dans un matériau décomposable et libéré suite à une réaction pyrotechnique.

 


Voilà deux ans qu'il en parlait sans en dévoiler le fonctionnement. Aujourd'hui, un premier brevet, bientôt suivi d'une dizaine d'autres, est publié, dévoilant ainsi le secret de la technologie mise au point par le CEA et la Société Nationale des Poudres et Explosifs (SNPE) pour stocker l'hydrogène gazeux et le délivrer à la pile à combustible d'un appareil électronique portable. 

 

"La génération d'hydrogène à l'anode se fait exactement comme dans un airbag" explique Didier Bloch du CEA. Le gaz est contenu dans un matériau solide décomposable par combustion. Il est libéré par un dispositif pyrotechnique qui provoque l'inflammation du matériau.

 

En réalité, le volume d'hydrogène est réparti dans plusieurs corps solides, chacun d'eux étant rélié à un organe indépendant de mise à feu. Par une activation distincte des différents corps, l'hydrogène est libéré de manière progressive au fur et à mesure du besoin.

 

Pour cela, un appareil de mesure de la quantité d'énergie disponible dans l'appareil est associé à un système d'adressage. Ce procédé permet de stocker l'hydrogène à une hauteur de 10 % en masse (soit 1 g d'H2 pour 10 g de réservoir) contre 5 à 6 % avec les technologie voisines.

 

Son intérêt majeur est de permettre la recharge instantanée des micro PAC par une cartouche de la forme d'une carte de crédit. Cette dernière contient l'hydrogène et le dispositif d'allumage. "Nous sommes actuellement en discussion avec des industriels pour déterminer les types d'application de notre technologie" souligne Didier Bloch.
Stéphanie Cohen

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène de France produira d'ici à 2022 des piles à combustible de 1 MW basées sur la techno de Ballard

Hydrogène de France produira d'ici à 2022 des piles à combustible de 1 MW basées sur la techno de Ballard

Hydrogène de France a annoncé le 10 décembre s'être associé au canadien Ballard pour fabriquer en série[…]

« Les projets de batteries stationnaires au lithium-ion changent d'échelle », assure Sébastien Hita Perona, directeur du stockage d’énergie chez Saft

Interview

« Les projets de batteries stationnaires au lithium-ion changent d'échelle », assure Sébastien Hita Perona, directeur du stockage d’énergie chez Saft

Batterie sodium-ion, usine mobile d'impression 3D, protection quantique… les meilleures innovations de la semaine

Batterie sodium-ion, usine mobile d'impression 3D, protection quantique… les meilleures innovations de la semaine

La ligne France-Irlande en courant continu repousse les frontières du super-réseau électrique européen

La ligne France-Irlande en courant continu repousse les frontières du super-réseau électrique européen

Plus d'articles