Nous suivre Industrie Techno

Phytorestore traite les pollutions par les végétaux

Industrie et  Technologies
Ses filtres brevetés et dénommés Jardins filtrants s'appliquent au traitement de rejets industriels (agro-alimentaire, chimie, sidérurgie) et des rejets urbains.


Phytorestore en bref :

Date de création : juin 2004
Fondateur :Thierry Jacquet
Lieu : Paris
Site : http://www.phytorestore.com
Renseignements : contact@phytorestore.com
Tél : 01 43 72 38 00

Phytorestore est une entreprise parisienne spécialisée dans le traitement des pollutions présentes dans l'eau, l'air et les sols. Cette société a mis au point et brevetés une technologie de filtres dénommés Jardins filtrants capables de s'appliquer à de nombreux cas de figure.

Dans le domaine du traitement des eaux polluées, Phytorestore propose un Jardin filtrant à partir de phragmite, une plante de la famille du roseau. Cette solution s'applique au traitement des eaux usées et permet l'élimination des charges organiques, de l'azote et du phosphore mais aussi la biodégradation de nouvelles molécules.

Phytorestore propose aussi un Jardin filtrant pour la phytorestauration des sols à partir d'une plante dénommée typha. Cette technique est efficace pour biodégrader les produits pétroliers, les composés aromatiques polycycliques et les composés chlorés. Elle s'applique au traitement des boues d'épuration ou de boues industrielles, à la dépollution de friches industrielles, au traitement des sols agricoles...

Enfin, pour le traitement des polluants dans l'air, sa solution est basée sur le carex, une plante des marais. Il s'agit d'un filtre capable de traiter les gaz viciés et les gaz à effet de serre et de détruire une grande partie des germes. Cette technique peut s'appliquer aussi bien au traitement de l'air dans l'industrie ou pour la désodorisation des stations d'épuration.

Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Les leviers technologiques traditionnels ne suffisent plus à compenser la croissance du trafic aérien », prévient Philippe Beaumier (Onera)

Dossiers

« Les leviers technologiques traditionnels ne suffisent plus à compenser la croissance du trafic aérien », prévient Philippe Beaumier (Onera)

Les projets autour du développement d’un « avion vert » se multiplient. Objectif : produire un appareil ultra-sobre[…]

Des procédés thermiques à électrifier

Des procédés thermiques à électrifier

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Plus d'articles