Nous suivre Industrie Techno

PHOTOWATT LE PHOTOVOL TAÏQUE DE A A Z

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

,
Sur son site de Bourgoin-Jallieu, en Isère, Photowatt fabrique des panneaux photovoltaïques en partant de morceaux de silicium.

L'intégration verticale est la caractéristique clé de Photowatt. Implantée depuis 1979 à Bourgoin-Jallieu (Isère), l'entreprise maîtrise le photovoltaïque de A à Z. C'est-à-dire depuis la R&D jusqu'à l'offre "systèmes" globale incluant le dimensionnement et la fourniture du matériel ainsi que la formation des utilisateurs.

Un pôle d'excellence pour l'énergie solaire

Intégration aussi en matière de production. L'entreprise, qui s'adonne au Six Sigma, part du silicium et maîtrise en interne toutes les étapes de fabrication des panneaux photovoltaïques, ce dont cet article rend compte en images.

L'entreprise de Bourgoin-Jallieu se trouve aujourd'hui partie prenante d'une autre intégration depuis que le conseil général de la Savoie, appuyé par la région Rhône-Alpes, a décidé de faire émerger en Savoie un pôle d'excellence dans le domaine de l'énergie solaire. Cette vallée "solaire" sera le point d'ancrage d'entreprises ayant fait de l'énergie solaire le coeur de leur métier. Outre Photowatt, certaines entreprises y sont déjà implantées comme Clipsol, établi à Aix-les-Bains (Savoie), qui conçoit et fabrique des centrales de chauffage individuel solaires.

La production de Photowatt est portée par la vague du développement durable et l'entreprise a des chances de surfer dessus pendant encore quelque temps. En effet, en 1999, le chancelier Schröder a relancé en Allemagne le photovoltaïque. En 2006, la production d'électricité solaire y a atteint environ 1 000 MW alors que la puissance d'électricité photovoltaïque raccordée au réseau n'est que de 15,5 MW en France. Trois régions d'outre-mer (Martinique, Guadeloupe et La Réunion) concentrent plus de puissance installée que les vingt-deux régions de France continentale (8,3 MW contre 7,2 MW). Mais Dominique de Villepin a donné un espoir de relance dans l'Hexagone en doublant le tarif d'achat d'électricité aux installations photovoltaïques. Ce tarif reste toutefois en dessous de la moyenne européenne (40 à 45 centimes par kWh). Les Français favorisent l'esthétisme. Depuis juillet 2006, le tarif d'achat provenant de panneaux solaires non intégrés au bâti est de 30 centimes, mais il passe à 55 centimes pour des systèmes intégrés (dans la toiture). Gageons que le nouveau ministre du Développement durable et le "Grenelle de l'environnement", prévu pour l'automne 2007, donneront un nouveau coup de pouce au photovoltaïque en France.

Un institut à vocation européenne

Photowatt, dont l'Allemagne est le premier client, s'y prépare. Il vise une capacité de production de 400 MW à l'horizon 2011, près de dix fois plus que la production actuelle (45 MW en 2006).

Pour doper sa capacité de production et d'innovation, il pourra compter sur l'appui de l'Institut national de l'énergie solaire (Ines). Né dans la vallée en 2005, il a pour objectif le développement de technologies et de produits innovants dans le solaire photovoltaïque et thermique. Il regroupe des équipes issues du , du CNRS, du CSTB et de l'université de Savoie. L'Ines a vocation à devenir un centre de référence européen. Il sera le phare technologique de la vallée solaire française que bâtissent le département de la Savoie et la région Rhône Alpes.

L'ENTREPRISE

- 650 employés - Fabrication de modules de 50 à 245 W - 95 % de la production exportée

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0890

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies