Nous suivre Industrie Techno

Photovoltaïque : valoriser un sous-produit du silicium multicristallin

Clément Cygler
Photovoltaïque : valoriser un sous-produit du silicium multicristallin

Lingot à partir duquel on produit des wafers, tranches de silicium qui sont ensuite transformées en cellules et panneaux solaires

© DR

Utilisé dans l’industrie photovoltaïque et électronique, le silicium multicristallin offre de nombreux avantages. Mais, avec l’augmentation constante de la production de ce semi-conducteur, une nouvelle problématique se dessine. Que faire du tétrachlorosilane, sous-produit du silicium multicristallin ?

Premier producteur de mondial de modules solaires, la Chine est très concernée par cette question. En effet, la production d’une tonne de silicium multicristallin s'accompagnant de 14 à 16 tonnes de tétrachlorosilane (SiCl4), de nombreuses voies de valorisation ont été étudiées ces dernières années.

L’entreprise chinoise Leshan Kelixin Chemical Industry a ainsi développé un équipement pilote en forme de tour, permettant de préparer de l’alkoxysilane à haute pureté à partir de SiCl4. Grâce à la réaction entre ce dernier et de l’alcool à faible poids moléculaire, ce procédé est capable de traiter 4 500 tonnes de SiCl4 pour produire 4 200 tonnes d'alkoxysilane avec un taux de pureté de 99,9 % et 10 000 tonnes de solutions à une concentration de 31 % d'HCl comme sous-produit. L’alkoxysilane pourra ensuite être largement utilisé dans le secteur des nouveaux matériaux comme les peintures et les traitements des produits électrochimiques.

Le président de Leshan Kelixin Chemical Industry a annoncé la construction prochaine d'équipements dont la capacité de production d'alkoxysilane atteindrait 40 000 tonnes. Selon lui, la valeur de production annuelle serait évaluée à plus de 70 millions d'euros. 

Clément Cygler

Pour en savoir plus : http://klxhg.en.echinachem.com/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des procédés thermiques à électrifier

Des procédés thermiques à électrifier

Électrifier les procédés, oui, mais lesquels ? D’après une étude technico-économique,[…]

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Plus d'articles