Nous suivre Industrie Techno

Photovoltaïque : la longévité de panneaux revue à la hausse

Hugo Leroux

Les modules de la première installation photovoltaïque de France raccordée au réseau ont été testés. Cette étude, réalisée par l’Institut National de l’Energie Solaire (Ines) et l’organisme de certification Certisolis, conclut que les modules ont perdu moins de 10 % de leur puissance initiale.

Après 20 ans, ils endurent encore très bien le soleil. Premiers modules à avoir été raccordés au réseau français, les panneaux mis en service par l’association Hespul en 1992 n’ont perdu que 8,3 % de leur puissance initiale. C’est bien en dessous des estimations des fabricants de panneaux, qui garantissent généralement une baisse de puissance de l'ordre de 20 % sur 20 ou 25 ans.

Pour en estimer la performance, l’Ines et Certisolis ont démonté les modules de cette installation et les ont testés en laboratoire, selon les normes internationales en vigueur. Le fabricant japonais Kyocera a été associé à cette étude pour fournir les caractéristiques électriques initiales des modules, ainsi qu’une cellule de référence permettant de réaliser un étalonnage des appareils de mesure à l’identique de celui utilisé à l’époque de leur fabrication.

Hugo Leroux

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Le département des Alpes-Maritimes a inauguré le 17 juillet deux camions bennes qui circuleront avec du carburant produit à[…]

Classement des écoles d’ingénieurs, hydrogène, France Industrie, le best-of de la semaine

Classement des écoles d’ingénieurs, hydrogène, France Industrie, le best-of de la semaine

[Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique

[Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique

Décryptage de la nouvelle éolienne offshore de 14 MW annoncée par Siemens Gamesa

Décryptage de la nouvelle éolienne offshore de 14 MW annoncée par Siemens Gamesa

Plus d'articles