Nous suivre Industrie Techno

Photos

PHOTO TECH : Les premiers tronçons d'Hyperloop à Toulouse en images

PHOTO TECH : Les premiers tronçons d'Hyperloop à Toulouse en images

© HTT

Les premiers tubes du futur Hyperloop sont arrivés à Toulouse. Une première étape pour Hyperloop Transportation Technologies qui va mettre en place sa technologie de lévitation magnétique passive devant révolutionner les modes de transport.

L’installation de l’Hyperloop, ce nouveau mode de transport par lévitation magnétique passive, a commencé ! La société Hyperloop Transportation Technologies, l’une des entreprises ayant entrepris de développer cette technologie, a annoncé jeudi 12 avril l’arrivée, au centre de recherche et de développement à Toulouse Francazl, des premiers tubes, d’un diamètre inférieur à 4 mètres, qui permettront le transport de passagers et de marchandises. 

A LIRE : Hyperloop dévoile le fonctionnement de sa technologie 

La capsule permettant le transport est en cours de finition en Espagne, dans les ateliers de Carbures - partenaire industriel de Boeing et Airbus - et devrait être livrée au centre de Toulouse cet été pour son assemblage final. 

Une installation en deux phases

L’installation de l'Hyperloop se fera en deux phases. Dans la première, l’équipe internationale composée de 800 ingénieurs va installer un premier système fermé de 320 mètres qui sera opérationnel cette année. La seconde consistera à mettre au point un système grandeur nature sur une distance de 1 km, surélevé par des pylônes à une hauteur de 5,8 mètres. Il sera achevé en 2019.

En photo, l'arrivée des tubes du futur Hyperloop :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Alstom fournira 12 trains régionaux à hydrogène à la SNCF en 2025

Alstom fournira 12 trains régionaux à hydrogène à la SNCF en 2025

L’hydrogène gagne le monde du rail français. Alstom a annoncé ce 8 avril avoir reçu une commande de la SNCF[…]

08/04/2021 | FerroviaireHydrogène
Comment Thales veut rendre les trains grandes lignes autonomes dès 2025

Comment Thales veut rendre les trains grandes lignes autonomes dès 2025

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Plus d'articles