Nous suivre Industrie Techno

[PHOTO TECH] Dans le bâtiment tokamak d’Iter, l’assemblage de la machine a commencé

Xavier Boivinet
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[PHOTO TECH] Dans le bâtiment tokamak d’Iter, l’assemblage de la machine a commencé

La base du cryostat a été posée au fond du bâtiment tokamak.

© Iter

Sur le site d'Iter à Cadarache (Bouches-du-Rhône), la base du cryostat a été déposée au fond du bâtiment tokamak le 26 mai dernier. Cette étape importante marque le début de l'assemblage du réacteur destiné à une expérience unique au monde : montrer que la fusion nucléaire peut produire dix fois plus d'énergie qu'elle n'en consomme pendant environ 10 minutes.

Il y a un an, les équipes d’Iter nous l’annonçaient comme la prochaine étape majeure du projet : la mise en place de la base du cryostat. Marquant le début de l’assemblage du réacteur après les travaux de génie civil, l’étape a eu lieu le 26 mai dernier à Cadarache (Bouches-du-Rhône). Pendant plusieurs heures, la pièce de métal de 300 tonnes a été soulevée dans le hall d’assemblage et déplacée vers le bâtiment du tokamak avant d’être descendue jusqu’à sa position finale.

L’élément mis en place est la base du cryostat. Celui-ci est l’enveloppe qui entourera la chambre à vide et les aimants du tokamak. Cette installation torique sera le siège d’une expérience unique au monde. Les scientifiques tenteront de montrer que la fusion nucléaire peut produire dix fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme pendant une durée relativement longue : 500 MW produits pour 50 MW consommés sur environ 10 minutes.


(Crédit photo : Iter) 


(Crédit photo : Iter) 


(Crédit photo : Iter) 


(Crédit photo : Iter) 


(Crédit photo : Iter) 


(Crédit photo : Iter) 


(Crédit photo : Iter) 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

Cette chercheuse hors pair du CEA-Liten en science des matériaux travaille sur une technologie ultra-perfomante de production[…]

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Plus d'articles