Nous suivre Industrie Techno

Philips prend une épaisseur d'avance

S. P.

La société néerlandaise a dévoilé son prototype d'écran de télévision 32 pouces, de seulement 8 mm d'épaisseur.

 

Fin août, Sony présente son KDL-40ZX1 de 40 pouces comme le téléviseur le plus fin du monde avec une épaisseur de 9,9 mm. Ce record ne va tenir longtemps. Philips Research vient en effet de prouver qu'il peut faire mieux, en exposant au salon IFA le prototype d'un téléviseur LCD de 32 pouces de seulement 8 mm d'épaisseur.

Pour ce faire, le groupe a joué sur le dispositif de rétroéclairage. Là où Sony a placé le système d'éclairage par LED, non plus à l'arrière de l'écran mais aux quatre coins, Philips Research a remplacé les tubes néon placés derrière la dalle LCD par un système composé d'une plaque guide de lumière. Celle-ci est éclairée seulement en haut et en bas par deux voyants LED de forte puissance. Grâce à son savoir-faire, en matière de diffusion de la lumière dans un tel système, il obtient un éclairage uniforme sur toute la zone d'affichage.

Accrochable au mur comme un tableau

Cette technologie réduit la taille du dispositif de rétroéclairage à seulement 1 mm, contre 25 mm pour les systèmes actuels. Alors que ce dispositif est habituellement le plus volumineux d'un téléviseur LCD, il devient ainsi l'une des parties les plus minces. Conséquence de cet amaigrissement, le poids du téléviseur a fondu d'environ 10 kg. Le nouveau poste de Philips ne pèse que 5 kg, ce qui le rend facilement accrochable à un mur comme un tableau.

Le groupe n'a pas encore annoncé combien de temps il lui faudra pour industrialiser son prototype. En attendant, les riches technophiles pourront acquérir les 12 kg de l'écran de Sony, disponible dès le mois de novembre.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0903

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Coordinateur du livre blanc de l’Inria sur les véhicules autonomes et connectés, Fawzi Nashashibi estime que l’heure est au[…]

Une LED à quantum dot bleue plus stable et lumineuse

Fil d'Intelligence Technologique

Une LED à quantum dot bleue plus stable et lumineuse

Total dévoile ses recherches dans l'utilisation du calcul quantique lors du Quantum Computing in Paris-Saclay

Total dévoile ses recherches dans l'utilisation du calcul quantique lors du Quantum Computing in Paris-Saclay

Calcul quantique : les technologies de qubits s'exposent au forum Teratec

Calcul quantique : les technologies de qubits s'exposent au forum Teratec

Plus d'articles