Nous suivre Industrie Techno

Philips ouvre le champ des IRM

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Première en France, le système d'IRM ouverte haut champ de chez Philips rend l'examen médical plus accessible pour les patients et plus facile pour les médecins.


La Clinique de l'Essonne vient de se doter du premier système d'IRM ouverte à haut champ en France, commercialisé par Philips. Sa configuration ouverte rend enfin l'IRM accessible à une population qui n'avait jusque là pas accès à ce type d'examen, tels que les patients obèses ou claustrophobes, pour qui le tunnel fermé des IRM traditionnels constituait un obstacle.




Autre avantage directement lié à l'architecture ouverte du système : la possibilité d'examiner le patient dans n'importe quelle position (extension ou flexion des membres), ou encore de réaliser une imagerie dynamique du mouvement, de façon à étudier l'état des articulations ou des ligaments. Enfin, en dégageant davantage les zones à examiner, l'ouverture facilite également les applications en interventionnel : infiltrations d'articulations, biopsies d'organes...

De 50 à 200 % de puissance en plus

Si ce système Panorama HFO de Philips ne représente pas le premier IRM ouvert en France, il s'agit en revanche du premier système d'IRM ouvert atteignant un champ de 1 Tesla, contre 0,3 à 0,6 Tesla au maximum pour les autres machines actuellement en activité. Une particularité qui lui confère une qualité d'imagerie semblable aux systèmes fermés traditionnels de 1,5 Tesla.

Mais pour atteindre une telle puissance, Philips a du s'affranchir d'un certain nombre de contraintes techniques : avec plus de 60 tonnes d'attractions entre les deux pôles de l'aimant, celui-ci se devait en effet d'être équilibré. En outre, il a fallu le protéger contre les vibrations et homogénéiser le champ désormais vertical (et non horizontal comme dans les IRM tunnel), afin d'éviter toute dégradation du signal.

En service depuis le 19 novembre, il sera bientôt rejoint par deux autres IRM ouverts déjà installés à la Pitié-Salpêtrière à Paris, ainsi qu'à l'Hôpital Louis Mourier à Colombes (92) et qui devraient prochainement entrer en fonctionnement. Avec un coût de 1,5 millions d'euros hors taxe, l'IRM ouverte Panorama HFO est environ 50 % plus cher qu'un système traditionnel.

Marie-Catherine Mérat


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Tests] Manque d'industriels et marché peu attractif, les handicaps de la France pour dépister le coronavirus

[Tests] Manque d'industriels et marché peu attractif, les handicaps de la France pour dépister le coronavirus

La France souhaite intensifier le dépistage du Covid-19. Mais faute de fournisseurs installés sur son territoire, le pays se retrouve[…]

31/03/2020 | SantéCovid-19
[Covid-19] Comment le coronavirus pénètre dans nos cellules et s'y réplique... Et comment le contrer

[Covid-19] Comment le coronavirus pénètre dans nos cellules et s'y réplique... Et comment le contrer

La chloroquine, vedette de l'essai clinique de l'Inserm, autorisée pour traiter le Covid-19

La chloroquine, vedette de l'essai clinique de l'Inserm, autorisée pour traiter le Covid-19

Un procédé pour industrialiser la production de particules submicroniques

Fil d'Intelligence Technologique

Un procédé pour industrialiser la production de particules submicroniques

Plus d'articles