Nous suivre Industrie Techno

Philae : quand le succès tient dans une batterie à 35 €

Jean-François Preveraud
Philae : quand le succès tient dans une batterie à 35 €

L'une des 30 batteries à 35 € qui forment la pile qui a alimenté Philae pendant 60 heures après 10 ans de voyage.

© DR

Après un périple de 10 ans, Rosetta et son robot Philae ont réussi leur mission. Mais au-delà de l’exploit scientifique, il ne faut pas oublier les prouesses des industriels qui ont développé les composants et équipements embarqués, telle la batterie.

La pile lithium primaire (non rechargeable) LSH20 développée par Saft a fourni au robot Philae développé par l’ESA et le CNES, l’énergie indispensable pour réussir son arrivée historique sur le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko et y exécuter toute une série d’essais scientifiques. Après avoir parcouru plus de quarante fois la distance qui sépare la Terre du Soleil au cours d’un voyage de 10 ans, cette pile lithium a permis au robot Philae de se réveiller de son hibernation spatiale profonde. Elle constituait alors la seule source d’énergie disponible pour alimenter les systèmes du robot pendant sa descente vers le noyau de la comète. La fiabilité devait donc être extrême.

Une série de simulations et d’essais de grande envergure effectuée par Saft en collaboration avec le CNES, au cours de laquelle des batteries ont été testées dans un congélateur à -40°C, afin de reproduire les basses températures extrêmes de l’espace profond, a permis d’établir que la batterie du robot devait assurer une autonomie d’environ 60 heures. De fait, cette durée de vie a été dépassée, ce qui a permis à Philae d’exécuter sa première série de tests scientifiques avec ses 11 instruments, de prélever et d’analyser des échantillons, d’envoyer de grandes quantités de données et de photographies vers la Terre, ainsi que d’établir la totalité des communications.

Des piles à 35 €

Cette batterie lithium primaire LSH20 a été conçue pour stocker une grande quantité d’énergie dans un boîtier compact, léger et robuste, afin d’alimenter avec fiabilité cette application spatiale extrêmement exigeante. Pesant tout juste 3 kg, cette batterie de 26 V d’une capacité de 28 Ah représente une fraction minime des 100 kg que pèse le robot Philae.

                               

Le plus surprenant c’est que cette pile est constituée d’un assemblage en série de 10 packs de 3 piles unitaires LSH20 de 3,6 V 13 Ah montés en parallèle. Des piles format D ou R20 vendues sur Terre à 35 € l’unité. Ces piles lithium-chlorure de thionyle se distinguent par leur haute densité d’énergie et une autodécharge extrêmement faible (moins de 1 % par an) permettant un stockage prolongé ou des durées de service de 10 à 20 ans. Elles peuvent fonctionner dans une gamme de température de -60 à +85°C.

Cette pile ayant rempli son office, le robot Philae s’est maintenant endormi attendant des jours meilleurs où une orientation plus favorable lui permettra de recharger son autre batterie avec ses panneaux photovoltaïques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.saftbatteries.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Icare et Exotrail créent un laboratoire pour miniaturiser les moteurs ioniques

Icare et Exotrail créent un laboratoire pour miniaturiser les moteurs ioniques

Photovoltaïque concentré, capsule SpaceX, Global Industrie… les innovations qui (re)donnent le sourire

Photovoltaïque concentré, capsule SpaceX, Global Industrie… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles