Nous suivre Industrie Techno

Pharnext crée de nouveaux médicaments à partir de génériques

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
L'entreprise a pour vocation de développer des traitements innovants à partir de médicaments existants et dont la toxicité est connue et tolérable.


Pharnext en bref :

Date de création : juillet 2007
Fondateurs : Daniel Cohen, Ilya Chumakov, Oxana Guerassimenko et Sergei Nabirotchkine
Lieu : Paris (pépinière Santé Cochin)
Renseignements : daniel.cohen@pharnext.com

La société biopharmaceutique Pharnext est spécialisée dans le développement de traitements innovants pour les maladies neurologiques graves. En particulier les neuropathies périphériques, qui touchent des centaines de millions de patients à travers le monde.

Parmi les premières maladies ciblées, la maladie de Charcot Marie Tooth et les neuropathies périphériques diabétiques ou toxiques. Pharnext compte également étendre sa stratégie à d'autres pathologies invalidantes ou mortelles comme la maladie d'Alzheimer.

L'entreprise met en œuvre une approche originale dite de "drug repositioning" qui consiste à élargir les indications de médicaments existants en partant d'une pathologie qu'on cherche à soigner. Son ambition est de développer de nouveaux médicaments à partir de molécules dont la toxicité est déjà connue et tolérable.

Aujourd'hui, Pharnext a identifié plus de 50 génériques utilisés pour d'autres maladies. Ces molécules sont testées in vitro et in vivo depuis le dernier trimestre 2007. Les premiers brevets, relatifs à la prédiction et à l'efficacité de ces molécules viennent tout juste d'être déposés.

Cette approche originale vient de valoir à la société un financement en amorçage de 2,5 millions d'euros de Truffle Capital, un montant jamais vu en France à ce stade d'avancement.

Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

Hôpitaux de Marseille et la société Poietis ont annoncé le 24 novembre avoir installé un système de[…]

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Plus d'articles