Nous suivre Industrie Techno

Analyse

Peur sur l’innovation mondiale !

Aurélie Barbaux

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Peur sur l’innovation mondiale !

Les budgets publics de R&D sous pression. En 2015, le rapport budget public R&D/budget total des états, est en recul dans de nombreux pays de l'OCDE.

© OCDE

L’OCDE tire la sonnette d’alarme. La diminution des dépenses publiques en R&D et le spectre du protectionnisme pourraient menacer l’innovation dont le monde a besoin pour relever ses grands défis, liés au vieillissement démographique et au changement climatique, notamment. Mais est-ce vraiment le cas ?

L’innovation mondiale est en danger ! C’est du moins ce qui ressort du rapport Science, technologie et innovation : Perspective de l’OCDE 2016. Selon Andrew Wyckoff, le directeur de la science, de la technologie et de l’innovation de l’OCDE, "le maintien des dépenses publiques de R&D, la science ouverte et la mobilité internationale des chercheurs sont les clés de l’innovation de demain, et de notre avenir en général". Or le rapport, qui étudie tous les deux ans les politiques d’aides publiques à la R&D de ses 35 états membres, montre que ces trois conditions sont mises à mal.

Pour la première fois depuis que l’OCDE les observe, soit depuis 1981, les dépenses publiques de R&D dans les pays de l’OCDE ont reculé en 2014. Elles avaient commencé à stagner en 2010, après trois décennies de croissance. En cause, la proportion des aides à l’innovation sur les budgets publics qui se contracte un peu partout, au profit des questions de retraites et de santé, indique le rapport. Les auteurs mettent également en garde contre le rejet de la mondialisation et de l’immigration dans certains pays, qui pourrait freiner l’innovation, sachant que cette dernière dépend de plus en plus de la coopération internationale et de la mobilité des scientifiques, étudiants et entrepreneurs. Enfin, alors que la science ouverte, basée sur l’ouverture des données notamment, est la nouvelle frontière de l’innovation pour relever les grands défis scientifiques du XXIe siècle, la tendance de certains pays est au protectionnisme.

Basculement vers le privé

Pire, en favorisant massivement l’aide à l’innovation dans les entreprises (le plus souvent par incitation fiscale ou subvention aux recherches partenariales) au détriment des structures publiques, les états risquent d’orienter massivement leurs subsides vers la recherche appliquée, plus rapide à valoriser. Or, pour explorer de nouvelles pistes permettant d’affronter le vieillissement démographique, la démence, le changement climatique ou les inégalités, le monde a besoin de recherche fondamentale, qui s’inscrive dans la durée et prenne des risques. Or les universités et les établissements publics de recherche, qui assurent les trois-quarts des travaux de recherche fondamentale, comptent pour moins de 30 % du total de la R&D dans la zone OCDE.

Dans un contexte où il faut s’attendre à ce que les dépenses publiques de R&D se stabilisent à leur niveau actuel, voire marquent un nouveau repli du fait des tensions sur les finances publiques de nombreux pays, les laboratoires publics se tournent de plus en plus vers des organismes de bienfaisance, des fondations ou des philanthropes pour se financer, tout particulièrement dans le domaine de la santé. Ce qui n’est pas sans conséquence sur les programmes publics de recherche de demain, prévient le rapport de l’OCDE.

Des états challengés

Mais ce ne sont pas les seuls risques auxquels est confrontée l’innovation mondiale. La mainmise des géants du numérique sur des technologies émergentes comme l’intelligence artificielle et l’analytique des données massives, notamment personnelles, mais aussi sur la santé, dépossèdent petit à petit les états de leur pouvoir d’influer sur l’éthique de ces recherches. Or, pour gérer les incertitudes liées aux nouveaux champs scientifiques, comme la biologie de synthèse, la biosécurité ou les neurosciences, les pouvoirs publics doivent d’avantage axer leur politique d’aides vers une « Recherche et Innovation Responsables » (RIR), prenant en compte les considérations éthiques et sociales dès un stade précoce du processus, avancent les analystes de l’OCDE.

Certes, toutes les innovations ne sont pas forcément le fruit de la R&D, publique ou privée. Les innovations de process, de service, de modèle d’affaires ou d’organisation peuvent aussi aider à relever certains des grands défis du XXIe siècle. Or le rapport de l’OCDE n’a d’outils que pour mesurer l’innovation technologique. L’innovation sociétale ou politique… souvent issue de la société civile, passe sous le radar des analystes de l’OCDE… et des politiques.

De plus un gel, voire une baisse, des crédits alloués par les états à la R&D n’est pas forcément catastrophique. Le numérique, en facilitant le développement d’une science ouverte, devrait participer à en baisser un peu les coûts, tout en fluidifiant les échanges internationaux. Le vrai danger pour l’innovation mondiale reste l’obscurantisme.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Vendredi, c’est l’heure de faire le bilan innovation de la semaine. Quelles sont celles qui vous ont le plus marqués sur notre site[…]

19/07/2019 | Santé3D
"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Antennes 5G, IA et cybersécurité, hydrogène... les innovations qui (re)donnent le sourire

Antennes 5G, IA et cybersécurité, hydrogène... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles