Nous suivre Industrie Techno

abonné

Peugeot étudie la combustion solide

Jean-François Preveraud

Lors de sa journée consacrée à l’Open Innovation le groupe PSA Peugeot Citroën a dévoilé un coin du voile sur certaines technologies permettant de relever les défis de l’automobile du futur à l’horizon 2030, qu’il étudie en collaboration avec des laboratoires universitaires au sein de son réseau StelLab.

Le constructeur a ainsi présenté les travaux qu’il mène avec l’université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ), l’université Pierre & Marie Curie, le CNRS et le Collège de France, notamment sur la combustion solide. « L’objectif est de proposer des concepts de motorisation thermiques alimentés par des carburants[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles