Nous suivre Industrie Techno

abonné

Peugeot étudie la combustion solide

Jean-François Preveraud

Lors de sa journée consacrée à l’Open Innovation le groupe PSA Peugeot Citroën a dévoilé un coin du voile sur certaines technologies permettant de relever les défis de l’automobile du futur à l’horizon 2030, qu’il étudie en collaboration avec des laboratoires universitaires au sein de son réseau StelLab.

Le constructeur a ainsi présenté les travaux qu’il mène avec l’université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ), l’université Pierre & Marie Curie, le CNRS et le Collège de France, notamment sur la combustion solide. « L’objectif est de proposer des concepts de motorisation thermiques alimentés par des carburants[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles