Nous suivre Industrie Techno

Peugeot-Citroën met R&D et usines au régime sec

Charles Foucault
Peugeot-Citroën met R&D et usines au régime sec

© DR

Le plan de performance dévoilé par PSA met à contribution usines et centres R&D. Ils devront réaliser 1,8 milliards d'euros d'économies d'ici à 2012.

Dans le ''plan de performance'' de 3,3 milliards d’euros présenté le 12 novembre par PSA Peugeot Citroën, 1,8 milliards euros d’économies seront obtenus grâce à un plan d’économies drastique en conception et en production d’ici 2012.

En première ligne, les usines de Rennes (35) et d’Aulnay (93) pour lesquelles une réduction des activités est prévue sans plus de détails. En augmentant, parallèlement à ces mesures, la production globale du groupe, le constructeur d’automobiles espère atteindre un taux d’utilisation de ses capacités en Europe de 105 % en 2012 alors qu’il était de 81 % en 2008 (une usine est considérée produire à 100 % de ses capacités quand deux équipes la font tourner 8 h par jour chacune, 235 jours par an).
Pour réaliser des économies, PSA compte donc tirer sur ces paramètres tout en réduisant ses effectifs sur les trois années à venir.

Limiter le nombre de pièces nouvelles dans les modèles

Côté centre de recherche et développement aussi, on devra se serrer la ceinture. La diversité technique des véhicules va être limitée. Objectif : mutualiser une grande partie des composants entre les différents modèles de la gamme et les deux marques.
En parallèle, les ingénieurs devront limiter les innovations sur les nouveaux modèles. Le plan prévoit de n’embarquer sur les nouveaux véhicules que 50 % de pièces nouvelles contre 70 % actuellement.
Ces techniques devraient permettre à terme d’accroître la productivité en conception, tout en réduisant de 20 % le temps passé à la fabrication de chaque véhicule.

Charles Foucault

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Cette semaine a été marquée par le premier challenge R&D du Cnes sur le thème des lanceurs : dix projets ont[…]

26/06/2020 | TransportSpatial
C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

CVPR 2020 : Tesla, Waymo et Argo AI dévoilent leurs technos de détection d'objets pour la voiture autonome

CVPR 2020 : Tesla, Waymo et Argo AI dévoilent leurs technos de détection d'objets pour la voiture autonome

Plus d'articles