Nous suivre Industrie Techno

Pétrole - La résonance électromagnétique fonctionne enfin

Stéphanie Cohen
Après des années de R&D, l'équipement de Statoil a passé les tests avec succès. Une filiale a été créée pour développer le procédé de prospection pétrolière.


La prospection de gisements d'hydrocarbures dans le sous-sol océanique basé sur la résonance électromagnétique est enfin au point.

La société publique norvégienne Statoil vient de créer, en partenariat financier avec l'Institut Norvégien de Géotechnique, une filiale privée, l' EMGS (ElectroMagneticGeoServices), pour développer des services et des produits mettant en œuvre ce procédé.

Plusieurs entreprises pétrolières ont déjà tenté de développer ce type de technologie sans toutefois parvenir à des résultats satisfaisants.

Le principe de base repose sur le fait que le fond marin ne présente qu'une faible résistance électrique, qui augmente en présence d'hydrocarbures.

Un émetteur de fortes impulsions de courant à basse fréquence est immergé à une profondeur de 30 à 50 mètres au-dessus du plancher océanique. La présence d'hydrocarbures est détectée par des récepteurs du signal réfléchi placés à la surface. L'intensité du signal réfléchi renseigne sur l'épaisseur et l'étendue du réservoir.

Les premiers modèles mathématiques de traitement du signal ont été testés au large de l'Afrique occidentale durant l'hiver et le printemps derniers. Statoil a d'ores et déjà mené des opérations de prospection concluantes à l'aide de ce nouveau système (Source : Ambassade de France en Norvège).

Contacts : Oddvar.Kjekstad@ngi.no et tba@statoil.com

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment fonctionnent les 27 trains à hydrogène d'Alstom vendus à RMV ?

Comment fonctionnent les 27 trains à hydrogène d'Alstom vendus à RMV ?

Alstom a annoncé le 21 mai qu’il allait fournir 27 trains à hydrogène Coradia iLint à Fahma, une filiale du[…]

Le département de l'Energie américain mise sur les supraconducteurs pour des éoliennes sans terres rares

Le département de l'Energie américain mise sur les supraconducteurs pour des éoliennes sans terres rares

Hydrogène, hydrogel résistant, plastique conducteur… les innovations qui (re)donnent le sourire

Hydrogène, hydrogel résistant, plastique conducteur… les innovations qui (re)donnent le sourire

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles