Nous suivre Industrie Techno

Petites molécules essentielles, mais grand challenge

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Petites molécules essentielles, mais grand challenge

Trouver des idées neuves autour des gaz essentiels à la vie

© DR

Air Liquide entend s’appuyer sur la science pour développer de nouveaux usages et technologies associées autour des gaz. Il lance à cet effet un challenge d’innovation autour des ‘‘Petites molécules essentielles’’, O2, N2, CO2, H2, et He2.

Air Liquide, leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé, lance un challenge d’innovation autour de ce qu’il appelle les ‘‘Petites molécules essentielles’’ (voir notre encadré), qui sont des composants clés de pratiquement tous les cycles naturels, biologiques et biogéochimiques.

Ce concours annuel baptisé Challenge Air Liquide des molécules essentielles, est ouvert aux équipes universitaires, départements de R&D privés, start-up, et instituts privés ou publics. Tous sont invités à proposer, dès le début du mois de janvier 2016, des projets de recherche scientifiques sur trois thèmes liés à des défis sociétaux et environnementaux :

  1. H2 solaire en bouteille : produire de l’hydrogène à partir de l’eau en utilisant l’énergie du soleil ;
  2. Petites molécules dans ma poche : identifier des matériaux se comportant comme des éponges permettant de stocker des gaz à haute densité, et de les restituer en toute sécurité ;
  3. CO2, rend ton O2 : produire de l’O2 et du CO (monoxyde de carbone) à partir du CO2, grâce à des procédés respectueux de l’environnement.

Les Petites Molécules Essentielles

Ces petites molécules sont essentielles à la vie, la matière et l’énergie. O2, N2 et CO2 sont des composants clés de pratiquement tous les cycles naturels, biologiques et biogéochimiques.

L’H2 et le CO participent à la création et à la transformation de la matière. L’O2, l’H2 et l’He2 sont utilisés pour la production, le stockage et la transformation de l’énergie.

 

Un Prix scientifique Air Liquide, assorti d’une dotation de 50 000 euros, sera décerné à chacun des lauréats en septembre 2016. De plus, le groupe financera, à hauteur de 1,5 million d’euros, des projets de collaboration, afin de développer les propositions scientifiques sélectionnées et de les transformer en technologies adaptées au marché.

Une initiative qui complète la récente création du m-Lab (molécules-Lab) d’Air Liquide, une communauté scientifique ouverte qui se focalise sur les Petites molécules essentielles.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : https://www.airliquide.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Le programme d’accélération des projets deeptech BLAST (Boost and Leverage for aerospace and Defense Technologies), porté[…]

12/04/2021 | RechercheStart-up
Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Dossiers

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Plus d'articles