Nous suivre Industrie Techno

PETAFLOPS.

Sujets relatifs :

L'Europe se lance dans la course au calcul intensif ! Dans cette discipline, le mètre étalon est le petaflops : la capacité qu'ont les supercalculateurs à effectuer 1015 opérations en virgule flottante par seconde. Le Vieux Continent vient de se doter de son premier supercalculateur petaflopique. Ce monstre du calcul signé IBM équipe le centre de recherche allemand Jülich et a été installé dans le cadre de l'initiative Prace (Partnership for Advanced Computing in Europe) visant la création d'une "Europe du calcul intensif". Les États-Unis, qui ont une nette avance, détiennent les deux autres supercalculateurs petaflopiques du monde, l'un au laboratoire national de Los Alamos (Nouveau-Mexique), l'autre au laboratoire national d'Oak Ridge (Tennessee). Sur un marché dominé par les américains (IBM, HP, Cray, SGI...) et les japonais (NEC, Fujitsu, Hitachi), Bull est le seul français à passer à l'offensive. Avec sa toute nouvelle architecture Bullx, il se positionne sur le haut de gamme du calcul intensif avec une puissance de 1 petaflops aujourd'hui, tout en visant les 10 à 20 petaflops dans deux à trois ans. En 2010, la France comptera au moins un supercalculateur petaflopique : le Tera-100 que Bull livrera au CEA pour des applications de simulation nucléaire.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0913

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

HACK COEUR

HACK COEUR

Barnaby Jack, ancien hacker australien, devenu expert en sécurité informatique, prend la sécurité à coeur. Lors de la conférence BreakPoint, qui s'est[…]

LA E-SANTÉ PEINE À DÉCOLLER

LA E-SANTÉ PEINE À DÉCOLLER

ÉCOLEAU

ÉCOLEAU

ESPION

ESPION

Plus d'articles