Nous suivre Industrie Techno

Perçage vibratoire : Avibus est lancé !

Jean-François Preveraud
Perçage vibratoire : Avibus est lancé !

Eviter les copeaux longs qui gênent le perçage.

© DR

Le projet d’assistance vibratoire au perçage des empilages multi-matériaux par actionneurs piézoélectriques, vient d’être lancé. D’une durée de 42 mois, il devrait permettre la mise au point de têtes de perçage spécialisées et des processus opératoires associés.

Le programme de R&D Avibus, labellisé par les pôles de compétitivité Viameca et Pegase, qui porte sur Assistance Vibratoire au Perçage par Actionneurs Piézoélectriques, vient d’être lancé.

Il a pour objectif de développer des porte-outils vibrants, actifs et auto-adaptatifs, destinés au perçage des empilages multi-matériaux (composite-métal) spécifiques à l’aéronautique, mais aussi des matériaux utilisés en mécanique générale tels que les aciers inox. Ce programme intègre aussi les développements des procédés associés à ces porte-outils et à ces matériaux.

Ces porte-outils sont des systèmes mécatroniques intégrant un actionneur piézoactif et des capteurs, des moyens d’alimentation et de contrôles électroniques, ainsi que des moyens de communication. Il s’agit, pour éviter les copeaux longs gênant les opérations de perçage, de les casser en faisant vibrer verticalement la tête de l’outil. Les têtes piézoélectriques permettent de contrôler l’intensité de la vibration et de l’adapter en fonction du type de matériau rencontré.

Deux applications seront développées. L’une miniaturisée, de faible puissance, concerne le perçage sur robots, opération spécifique à l’assemblage de structures aéronautiques. L’autre, de forte puissance, concerne les centres d’usinage, destinés aux opérations de perçage dans divers domaines industriels (mécanique générale, industrie nucléaire, etc.).

Les gains attendus sont l’augmentation des performances globales des opérations de perçage difficiles et l’amélioration de la qualité, ainsi que la fiabilisation des opérations critiques, à forte valeur ajoutée.

La coordination du projet Avibus est assurée par Cedrat Technologies assisté par l’Ensam pour les aspects processus d’usinage. Les autres partenaires sont : le Cetim ; Dufieux Industrie ; EADS Innovation Works ; G2E Lab/UJF ; Richaud et Seco-EPB. Son budget s’élève à 1,9M€ et sa durée est prévue pour 42 mois.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.viameca.fr & http://www.pole-pegase.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

Dans les veines de la soufflerie Jules Verne, à Nantes, composants du bâtiment, véhicules et autres équipements industriels[…]

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

Fil d'Intelligence Technologique

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

Plus d'articles