Nous suivre Industrie Techno

[Pépite] Un patch sans fil boosté à l'IA pour suivre les paramètres vitaux

[Pépite] Un patch sans fil boosté à l'IA pour suivre les paramètres vitaux

© Smartcardia

Pour assurer une surveillance cardiaque et respiratoire permanente du patient, la start-up suisse SmartCardia a mis au point un dispositif sans-fil d’une grande précision. Grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle, le patch est également capable de détecter les signes avant-coureurs d’un trouble cardiaque ou pulmonaire sévère.

En soins intensifs, la surveillance permanente des constantes du patient est vitale. Vitale, certes, mais contraignante : jusqu’à présent, suivre en temps réel l’activité électrique du cœur, la pression artérielle, ou encore le taux d’oxygène sanguin ne pouvait se faire sans un entrelacs de câbles. Mais un « patch » sans-fil innovant est en passe de libérer les patients de cette entrave.

Développé par la start-up suisse SmartCardia, le dispositif d’une vingtaine de centimètres carrés est tout simplement collé sur le thorax du malade. Au sein de l’appareil, des capteurs électriques et optiques assurent en continu la mesure des paramètres vitaux. Miniaturisés et très peu gourmands en énergie, ils génèrent pourtant un signal particulièrement fiable. « Nous avons développé des méthodes de traitement pour nettoyer le signal du bruit qui l’accompagne, similaires à celles des systèmes de contrôle actif du bruit des casques audio », précise le PDG et co-fondateur de SmartCardia, Srinivasan Murali.

De l'IA pour dépister les pathologies

Ainsi débarrassées de leurs artefacts, les constantes du patient peuvent être consultées à distance par son médecin, sur smartphone ou via une montre connectée. Une pratique déjà instaurée dans plusieurs hôpitaux, et qui ne devrait cesser de progresser depuis l’obtention récente par le dispositif de la certification CE.  Le système va encore plus loin : pour interpréter les données, il fait appel à une technologie en plein essor : l’intelligence artificielle. « L’équipe a travaillé sur des algorithmes d’intelligence artificielle, capables de détecter le moindre changement du signal avant qu’une pathologie n’apparaisse, et qui fournissent ainsi une alerte précoce », indique Srinivasan Murali.

La surveillance continue en milieu hospitalier n’est donc pas le seul usage possible du patch sans-fil de SmartCardia. À l’avenir, ses concepteurs prévoient de le faire porter à des patients directement sous leurs vêtements, au cours de leurs activités quotidiennes. Un moyen simple et peu contraignant de dépister précocement certaines pathologies cardiaques ou pulmonaires, et qui fait actuellement l’objet de tests cliniques sur plus de 2 000 malades.

En vidéo (en anglais), le fonctionnement du dispositif : 

Benoît Crépin

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Alors que vient de s'ouvrir l'Open Source Summit (OSS), qui se tient les 10 et 11 décembre aux Docks Pullman (Paris), Syntec[…]

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Plus d'articles