Nous suivre Industrie Techno

Peau de chagrin

FRANCK BARNU RÉDACTEUR EN CHEF

Sujets relatifs :

Chaque année, Truffle Capital publie le classement des 100 premiers éditeurs européens de logiciels et celui des 100 premiers éditeurs français. La version 2008 de ce dernier vient de sortir. Et il n'y a pas de quoi pavoiser...

« Année de consolidation » commente Truffle Capital. Année peau de chagrin serait plus approprié. Avec le rachat de Business Objects, par SAP, et de six autres éditeurs français le chiffre d'affaires logiciel des 100 français a connu en 2007 une chute de 13,6 %, à 3,7 milliards d'euros. Il ne sert à rien de se consoler en constatant "qu'à périmètre constant", la progression aurait été de 14 %. Le périmètre n'est pas constant. Et c'est bien là le problème.

Il ne reste plus qu'un éditeur français à dépasser le milliard d'euros de chiffre d'affaires (Dassault Systèmes, avec 1,26 milliard d'euros). Le second, Sopra, est loin derrière avec 265 millions d'euros. Et ils ne sont que huit à dépasser les 100 millions.

Du coup, en Europe, l'Allemagne avec le géant SAP (9,4 milliards d'euros en 2006), renforcé par Business Objects, prend le large et, plus surprenant, la Grande-Bretagne laisse la France loin derrière elle. Elle a non seulement son champion, Sage (1,37 milliard d'euros en 2006), mais elle réussit à placer pas moins de 5 entreprises dans les 10 premières européennes.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0900

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies