Nous suivre Industrie Techno

Patrick Maestro, spécialité chimie

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
Patrick Maestro, spécialité chimie

© D.R.

Ils sont cinquante et sans eux, l'innovation à la française en prendrait un coup, un très gros coup. Car jour après jour, ce sont eux qui inventent, adaptent, perfectionnent ou utilisent pour des usages inédits les technologies incontournables de demain, ou qui créent les conditions de leur apparition. En tant que directeur scientifique de groupe Solvay, Patrick Maestro, qui travaille sur le laboratoire du futur, est aux avant-postes pour observer les évolutions technologiques affectant son secteur.

Rhône-Poulenc, Rhodia, Solvay... Au cours de sa carrière, Patrick Maestro a été aux premières lignes des mouvements de l'industrie chimique. L'homme, qui vient d'entrer à l'académie des technologies, était chez Rhône-Poulenc de 1980 à 1998, et a reçu le prix de la recherche Rhône-Poulenc en 1994. Après quelques années à la direction scientifique de Rhodia, le scientifique a été nommé en 2011 directeur scientifique du groupe Solvay, dont Rhodia est devenue une filière la même année. Le rôle de Patrick Maestro est d'évaluer les domaines scientifiques et les expertises d'intérêts pour le développement du groupe.

Titulaire d'un doctorat de physique et de chimie des solides, l'homme est l'auteur de 12 brevets et de 50 publications scientifiques. Membre du Conseil scientifique du CNRS, il dirige actuellement une unité mixte - appelée «Laboratoire du futur»- entre Solvay, le CNRS et l'université de Bordeaux, autour de l'industrie chimique. Une coopération qu'il avait également mise en place avec Rhodia lorsqu'il en était directeur scientifique.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles